Les festivals de l'aventurier

©Photo News

Vous avez besoin que ça bouge? Vous êtes au courant des dernières actualités musicales? Vous aimez la bière et la boue? Alors ces festivals sont fait pour vous!

L'AVENTURIER
→ CE QU'IL ÉCOUTE

Lykke Li - "So Sad So Sexy" 1 CD Sony Music

Ce 4e album est triste, oui, mais sexy. Sexy oui, mais triste. C'est une nouvelle tendance de la pop. Lykke Li y a ajouté du r'n'b et un tube avec le rappeur Animé pour secouer cette mélancolie.  J.L

LE FESTIVAL PRÉFÉRÉ DU PRO

Pour Simon Damman, chroniqueur musical: Micro Festival Les 2, 3 et 4 août, Espace 251 Nord, Liège.

"Difficile de trouver plus riche petit festival en Belgique! Trois jours pop/rock/punk/électro, Jawhar, les géniaux Notwist, Snapped Ankles, le doom de Wyatt E., Limiñanas… Tout bon!"

 

Commençons par le commencement avec la prairie la plus historique, le Saint-Germain des prés rock de Belgique a pour nom Werchter. Cette année encore, Herman Schueremans a fait fort en y faisant paître des vaches à lait incontournables de l’industrie musicale: Gorillaz, les Queens of the Stone Age, Franz Ferdinand, Nick Cave, Jack White, les Arctic Monkeys ou Nine Inch Nails pour ne citer que quelques-uns des pachydermes présents dans la prairie brabançonne… qui sonnera en effet.

Nettement plus au Sud, Dour, qui a toujours joué de la taille du "troupeau" d’artistes plutôt que de leur renommée, avoue cette année trente ans d’existence. Et il faut reconnaître que cette initiative, au départ un marchepied dans la carrière politique du jeune Carlo Di Antonio (cdH), est devenue une institution au fil des années. Parmi la centaine de groupes qui vont s’y produire, pointons les "têtes de bétail" les plus connues: Mogwai, les Girls in Hawaii et les revenants de Ministry.

Entre ville et campagne, le Cactus Festival de Bruges se déroule dans un parc, le Minnewater, à quelques encablures de la gare: événement qui se veut bon enfant, ce qui n’empêche une programmation toujours pointue avec, cette année, Goldfrapp et Charlotte Gainsbourg. Le Sfinks festival accentue ce côté relax, d’autant qu’il est entièrement gratuit et propose de vraies découvertes en musique du monde. Couleur Café à quant à lui totalement réussi sa reconversion de festival urbain pour, auprès de l’Atomium, planter ses tréteaux dans le parc champêtre d’Osseghem, tout en affichant toujours un vrai métissage musical (qui séduira aussi le festivalier "cool")… La preuve avec Ibeyi, Amadou & Mariam, le sulfureux Damso, l’évitable Ziggy Marley ou l’increvable George Clinton.

Esperanzah!, à Floreffe, s’adosse aussi à un bâtiment historique, l’abbaye, et ose également un mélange des genres bienvenu (Mélanie De Biasio, Bernard Lavilliers,…). Au contraire du Graspop et sa programmation heavy metal, piquante comme un chardon, qui, à Dessel, le week-end prochain, verra paître sur sa grande prairie de vieux brontosaures comme Ozzy Osbourne ou les Guns N' Roses.

Bref, à quand un festival dans les grottes de Han (avec bien sûr les Queens of the Stone Age) pour concurrencer le son et lumière du château de Bouillon?

Également pointu sans être obtus, le Pukkelpop se veut la version aoûtienne du juillettiste Werchter avec, dans le Limbourg, une programmation généralement plus aventureuse que son binôme brabançon: elle réunira notamment Arcade Fire, Kendrick Lamar ou The War on Drugs.

Dour, Scène sur Sambre, Solidarités, Francofolies,… Les fous du hip-hop Caballero & JeanJass sont partout! ©Kevin Jordan

Parmi la kyrielle de festivals proposés, il y en a de vrais urbains: le jazzy Blue Note à Gand, début juillet (avec David Byrne notamment, ancien leader des Talking Heads), le Suikerrock de Tirlemont devant l’église Saint-Germain (Kool and the Gang, OMD), les Lokerse Feesten de Lokeren (avec les Pretenders et the Prodigy notamment), les Francofolies au cœur de Spa (Vianney, Cabrel, Cœur de Pirate,…), ou plus "capitale" encore, le Brussels Summer Festival, où se produiront entre autres Deus, Calexico et Thirty seconds to Mars.

On trouve même des festivals cachés au fond des bois: le Deep in the woods qui se déroule à la fin de l’été, près de Dinant.

Bref, à quand un festival dans les grottes de Han (avec bien sûr les Queens of the Stone Age) pour concurrencer le son et lumière du château de Bouillon?

LES IMMANQUABLES
→ Slowdive en état de grâce

Difficile de ne relever qu'un seul nom dans l'excellente programmation de Dour... Mais à bien y regarder, Slowdive fait figure d'outsider immanquable de cette cuvée 2018, et pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que leurs prestations live relèvent de la magie. Entre apesanteur et transcendance, les vétérans du courant "shoegaze" parviennent à transporter leur auditoire très très loin... Ensuite, parce que leur dernier album "Slowdive" est majestueux, pourtant sorti... 22 ans après "Pygmalion" (1995). Dans le reste de la programmation on compte aussi The Chemical Brothers, Soulwax, Tyler The Creator, Mount Kimbie... bref, du vrai, du beau, du lourd. Chaussez vos bottes! C.BQ

→ ARCTIC MONKEYS TAILLE PATRON

08/7 à Rock Werchter

Le groupe de rock le plus populaire du moment, c’est bien eux. Depuis 2015 et la sortie de leur cinquième album "AM", les Arctic Monkeys ont quitté leurs habits d’adolescents bouillonnants pour revêtir le costume du patron. Ils viendront défendre sur la scène de Werchter leur dernier album "Tranquility Base Hotel & Casino", ode à la pop des sixties, inspiré par les livres de science-fiction et les films de Stanley Kubrick. Que les fans se rassurent, la bande d’Alex Turner a pour habitude de brosser toute leur discographie lors des concerts, de "Mardy Bum" à "R U Mine". C.BQ

→  KENDRICK LAMAR AU PUKKELPOP

Le 18/8, au Pukkelpop.

Premier rappeur de l'Histoire gratifié d'un Prix Pulitzer, Kendrick Lamar aka His Royal Hip-Hopness sera sur la scène principale du Pukkelpop le 18 août. Issu du berceau du gangsta rap dans une ville particulièrement violente du comté de Los Angeles, Kendrick avoue être le seul de sa bande d’amis dont le père est encore en vie. De Bono à Rihanna en passant par James Blake et le DJ Kid Capri, l’ouverture aux autres de Kendrick Lamar n’a, malgré tout, pas trop de limites et offre le grand show au hip-hop et à son public. À réécouter, son dernier album "Damn" (chez Universal Music).

MAIS AUSSI...

→ Mogwai, au Dour Festival le 13/07/18

Charlotte De Witte à Tomorrowland le 20/07/18

→ Arcade Fire au Pukkelpop Hasselt le 16/08/18

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content