Lily Allen, MC Solaar et Daho en week-end à Ronquières

©BELGAIMAGE

De tous les festivals belges, c’est à celui de Ronquières que Daho a choisi de se produire ce samedi 4 août. Le parrain de la french pop y retrouvera MC Solaar. Auprès d’eux, pas mal d’artistes intéressants à découvrir ou redécouvrir.

En six ans, Ronquières est passé de la taille petite à la taille médium avec ambition… Pour sa 7e édition, il s’offre, en effet, Etienne Daho, sa magie et son éternelle fraîcheur. Après "Blitz", sorti fin 2017, le gourou pop a travaillé sur l’expo "Daho l’aime pop" et aussi sur sa nouvelle tournée. Comme il nous le confiait en novembre dernier, Daho peut se permettre de prendre le temps. Il n’est plus dans l’obligation de faire de nouveaux tubes pour envisager un spectacle et une tournée. Et comme il décide de tout, des arrangements à la scénographie, il a naturellement besoin de temps.

Etienne Daho - Le jardin

©AFP

Ceci expliquant cela, Etienne a choisi avec parcimonie ses dates de l’été. Outre les titres de son dernier opus comme les sublimes "Le jardin", il entamera aussi ses evergreens tels "Week-end à Rome" ou "Le premier jour du reste de ta vie". De son côté, MC Solaar livrera, dans son set, la quasi-intégralité de son excellent "Géopoétique". Sans oublier les immanquables "Caroline", "Obsolète" et "Bouge de là". Sur scène l’accompagne, entre autres, le fidèle Bambi Cruz.

L’autre grande surprise de ce Ronquières Festival sera, le dimanche 5, le retour de Lily Allen. Après avoir été portée aux nues, chanellisée et vuittonnisée, l’Anglaise aux cheveux roses a morflé. Son précédent album, "Sheezus" est tombé la tête la première et sa vie privée a suivi (divorce, alcoolisme,…). Sur son nouvel album, "No shame", Lily Allen donne sa version des faits avec humour. Et reggaeton, rap et ballades pop sont aussi au programme. L’album est nominé au prestigieux Mercury Prize. Dire que Lily Allen est la seule tête d’affiche féminine du Ronquières Festival…

Lily Allen - Lost My Mind

Les régionaux de l’étape

Le festival sera l’occasion, si ce n’est déjà fait, de faire connaissance, le 5 août, avec Tamino. Considéré comme l’une des révélations belges de l’année – avant même d’avoir sorti un album –, cet Anversois de vingt-deux ans est autant inspiré par la musique orientale (son père est Egyptien) que par Jeff Buckley et Radiohead. Ce même jour, on prendra plaisir au set de Thérapie Taxi, un trio frenchy, qui fait dans le hit sale…

Henri PFR ne se lasse, semble-t-il, pas des festivals d’été – il les a tous faits ou presque –, même chose pour Caballero & JeanJass. Ils seront sur scène le 4 août. Loïc Nottet, qui planche déjà sur un deuxième album, a été un peu plus sélectif. Il sera à Ronquières le samedi 4 également. Girls in Hawaii, qui a pas mal tourné en France, sera à l’affiche le 5. Leurs potes de Fugu Mango ambianceront, eux, l’après-midi du samedi comme ils savent bien le faire avec leur électro-pop colorée.

Cashless

D’un point de vue pratique, le festival a mis au point un système de payement cashless. Toutes les commandes de boissons et de nourriture se font dorénavant via un paiement en ligne. Le bracelet d’accès au festival est, en effet, équipé d’une puce qui permet de régler les commandes. Un truc astucieux et très 2018.

Lily Allen signe son grand retour. ©Hollandse Hoogte / Marcel Krijgsman Photography


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content