Publicité

Pop, rock, classique: vos trois albums de la semaine

Lubiana. ©AFP

Lubiana, la reine de la kora, Adrian Crowley, l'hypnotiseur du rock, et Reinoud Van Mechelen, le ténor qui plane au-dessus des autres: le trio gagnant de la semaine dans L'Echo!

1. L'album pop

"Beloved"
Lubiana
Autoprod
Note de L'Echo: 3/5

Il y a comme ça des artistes dont on ne sait pas ce qu’ils étaient devenus et qui réapparaissent comme par magie. C’est un peu le cas de Lubiana qui avait fait sensation à The Voice Belgique, il y a dix ans. Dix ans! Depuis, elle a sorti un E.P. mais surtout ce premier album fin prêt pour la rentrée. La Belge, d’origine camerounaise, met en avant sa passion pour la kora. Cette harpe africaine accompagne traditionnellement les griots. Lubiana est fière d’être l’une des rares femmes à en jouer.

Si la musique africaine et quelques-uns de ses plus célèbres représentants comme Youssou N’Dour ou Salif Keita ont très certainement influencé les compositions de la jeune Belge, la soul, le r’n’b, la pop et le folk sont présentes aussi. Lubiana a choisi de chanter en anglais qu’elle manie très bien. Sa voix claire reflète sa quête de sérénité intérieure. Lubiana n’a pas grandi pour rien en écoutant les grandes chanteuses de jazz mais il lui manque peut-être la peine et les failles que ces dernières portaient en elles pour nous émouvoir totalement. (J.L.)

"Beloved", Lubiana

2. L'album rock

"The Watchful Eye of the Stars"
Adrian Crowley
Chemikal Underground
Note de L'Echo: 4/5

Sorte de barde irlandais pourtant né sur l’île de Malte, Adrian Crowley partage avec son homonyme démoniaque Alister cette capacité à vous hypnotiser à chaque tour de disque (et pas de table). Auteur d’albums avec cordes et instruments classiques, puis d’un autre, la guitare, son fétiche, sur "Dark-Eyed Messenger", son précédent et "successfull" album, il en est revenu à une formule plus intime encore: confinement oblige. S’adjoignant les services de John Parish, compagnon de route de longue date de PJ Harvey, usant d’un mellotron et d’une guitare aux cordes en nylon dénichés sur une brocante, "The Watchful Eye of the Stars" a conservé l’aspect démo des compositions qui apparaissent ici dans toute leur nudité et leur beauté.

La voix de baryton de Crowley offre un contrepoint parfait à l’ancêtre du synthétiseur ("Underwater Song"), et les compositions se drapent dans une sorte de splendide spleen de paysage hivernal seulement taché par quelques corbeaux ("The Crow Song"): des chansons comme des arbres dépouillés de leurs feuilles pour dévoiler leur belle arborescence ("Northbound Stowaway") au travears d’un folk épuré confinant au low-file. Monocorde certes, mais pas "monotonal". (B.R.)

"Northbound Stowaway", Adrian Crowley

3. L'album classique

"Jéliote – Haute-contre de Rameau"
Reinoud Van Mechelen / A Nocte temporis
Alpha
Note de L'Echo: 5/5

Quand l’un de nos plus brillants ténors, le Louvaniste Reinoud Van Mechelen, choisit d’honorer la plus brillante haute-contre française du Siècle des Lumières, Pierre de Jéliote, la rencontre tourne au pur bonheur. Pour rappel, la tessiture de haute-contre n’est pas celle d’un contre-ténor comme il en fleurit tant, mais d’un ténor aux aigus généreux. La voix de Jéliote, écrivait à l’époque l’encyclopédiste Marmontel, associait "la plénitude des sons à l’éclat perçant de son timbre argentin".

Il était une telle star que, lorsqu’il décida de prendre sa retraite en 1750, son public rassembla spontanément une somme considérable de 48.000 livres pour l’inciter à poursuivre sa carrière. Pour célébrer celui qui fut l’interprète favori de Rameau, dont il créa nombre de rôles, Reinoud n’avait que l’embarras du choix en puisant dans de célèbres airs ramistes, mais aussi chez d’autres compositeurs moins connus. La voix est ample, fruitée, généreuse, le phrasé éblouissant, la diction irréprochable. Mention tout aussi admirative pour les musiciens d’A nocte temporis qui servent ce répertoire avec tout l’éclat qu’il exige. Magistral. (St. R)

A nocte temporis, extrait de "Jéliote, haute-contre de Rameau"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés