Puff Daddy reste le rappeur le plus riche

©Photo News

Jay Z a vu en 2016, sa fortune s'accroître de 30%. Il ne détrône certes pas Puff Daddy et ses 820 millions estimés par Forbes.

La fortune du rappeur Jay Z a augmenté de 30% l'an dernier pour atteindre 810 millions de dollars (745 millions d'euros) mais cela n'a pas suffi pour détrôner Sean "Diddy" Combs, qui reste l'artiste de hip hop le plus riche au monde, rapporte le magazine Forbes mercredi.

Jay Z ©AFP


Puff Daddy ©Photo News

Puff Daddy, 47 ans, conserve la première place de ce classement avec 820 millions de dollars, grâce à ses talents d'homme d'affaires. Forbes ajoute aux sources de sa fortune: sa ligne de vêtements Sean John et un contrat le liant depuis dix ans à la marque de vodka Ciroc.

Jay Z, qui est marié à la chanteuse Beyoncé, s'est hissé à la deuxième place du classement de Forbes grâce notamment à un investissement de 200 millions de dollars dans le logiciel de streaming musical Tidal qu'il a acquis début 2015.

Les trois autres membres du Top 5 sont dans l'ordre

Dr. Dre ©REUTERS

-> Dr Dre (740 millions de dollars) dont la société d'écouteurs Beats Electronics a été rachetée 3 milliards de dollars en 2014 par Apple 

Birdman ©doc

-> Bryan "Birdman" Williams (110 millions) et

Drake ©REUTERS

-> le rappeur canadien Drake (90 millions).

Drake est un "petit" nouveau dans le classement. En effet, en 2015 -et ce depuis 4 ans- le quintet de tête était occupé par Puff Daddy, Jay Z, Dr. Dre, Birdman et 50 Cent. Néanmoins, son investissement dans Vitaminwater  s'est montré peu fructueux jusqu'à la faillite de l'entreprise.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés