Rap | L’Or Du Commun se prépare au monde d’après

L'Or Du Commun.

Les trois rappeurs bruxellois ont affûté et affiné leur plume. Résultat: un nouvel album, "Avant la nuit", qui montre à quel point L’Or Du Commun est mûr dans sa réflexion.

Il aura fallu six semaines, passées au studio Gam dans les Ardennes, pour que Primero, Loxley et Swing finalisent un disque sporadiquement mis en chantier il y a deux ans et demi. Entre un titre avec Lous And The Yakuzas et un autre avec le trio Zwangere Guy / Roméo Elvis / Caballero (sans JeanJass), L’Or Du Commun cultive l’esprit de famille, sur une scène où le groupe apparaît toujours moins naïf et toujours plus déterminé.

"Avant la nuit" n’est pas que rap: certains passages sont plutôt chantés. Ça fait partie de votre évolution?

Primero: Complètement! Avec nos projets solo sortis en 2020, Swing et moi avions un peu évolué dans cette direction. Et ça s’est ressenti dans le travail du groupe. La mélodie aide aussi souvent à faire résonner une phrase. Au même titre qu’un exhausteur de goût, c’est parfois ça, ça permet de rehausser une émotion. Nous en sommes conscients, donc nous nous en servons.

"La mélodie aide aussi souvent à faire résonner une phrase. Au même titre qu’un exhausteur de goût, c’est parfois ça, ça permet de rehausser une émotion."
Primero
L'Ord Du Commun

Swing: J’ai l’impression que c’est quelque chose vers quoi nous tendons depuis toujours. Sur mes premières maquettes, même avec le groupe, il y a toujours eu un peu de chant. Ici, c’est donc juste dans la continuité, ce n’est pas sorti de nulle part. C’est poussé un peu plus mais sans excès. Nous avons pris quelques risques, comme d’habitude, tout en essayant quand même de faire des choses maîtrisées.

Cela oriente-t-il alors parfois le choix des productions?

Swing: Ça en fait partie, dans le sens où quand nous écoutons une prod’ pour la première fois, nous nous projetons toujours un petit peu. Et donc oui, à partir du moment où nous ne nous projetons plus uniquement par le biais d’un 16 mesures rappé, nous pouvons nous permettre de choisir différemment. Même si en vérité, il y a moyen de rapper sur tout...

«Avant la nuit», L’Or Du Commun.

Le texte de "Nuit d’hôtel" est carrément romantique. Un morceau comme celui-là est plus difficile à écrire si on ne veut pas tomber dans la mièvrerie ou le tout-venant?

Primero: Aborder la chanson d’amour en groupe, ce n’est pas l’aborder en solo. Nous l’avions déjà fait sur «Sapiens» (l’album précédent, sorti fin 2018, NDLR), et cette fois avec «Nuit d’hôtel», mais en trouvant un angle qui nous concerne tous. Ici, c’est ce que nous avons souvent vécu pendant la tournée «Sapiens»: nous avions tous un peu ce contentieux avec nos copines, il fallait rester présent et attentif tout en étant dans l’intensité de cette tournée. Quand le refrain est tombé, nous avons tous eu matière à écrire, et le morceau est venu facilement.

Dans "Négatif", le premier single de cet album et que Primero dit en partie inspiré par la série "Black mirror", vous écrivez qu’"il n’y a plus qu’à attendre l’étincelle"... Comment voyez-vous le monde d’après?

Loxley: Incertain... J’ai l’impression qu’on est dans ce truc où tout le monde rêve un peu de retrouver le monde d’avant alors qu’en fait, on ferait mieux de se préparer au monde d’après. Sinon, je l’imagine connecté comme il ne l’avait pas été jusque-là. En tout cas, pour parler de ce que nous faisons, de l’art et du divertissement, nous vivons un moment charnière, avec l’arrivée de Twitch, du streaming, de YouTube toujours plus présent...

"J’ai l’impression qu’on est dans ce truc où tout le monde rêve un peu de retrouver le monde d’avant alors qu’en fait, on ferait mieux de se préparer au monde d’après."
Loxley
L'Or Du Commun

Le streaming, c’est intéressant, ça pose des questions sur la manière dont on va se divertir, se connecter, sur les exigences du public quant aux concerts. Aujourd’hui, une live session sur YouTube a plus d’intérêt qu’il y a deux ans puisque finalement, c’est un peu la seule façon pour les gens de se retrouver et de voir l’artiste. Ils y vont, et on a l’impression qu’ils s’y font. Là, quelque chose est en train de changer, mais j’espère qu’on reviendra quand même un peu à ce qu’on a connu avant...

Nouvel album

«Avant la nuit»
L’Or Du Commun

Note de L'Echo: 4/5

L'Or du Commun - Négatif

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés