Révolution musicale à Notre-Dame de la Chapelle

©doc

Pour sa 19e édition, "L’Orgue d’août", festival logé dans la très belle église de la Chapelle, sous le Sablon, a choisi de changer de nom.

Place désormais à "Voce et Organo". "À l’origine, explique l’organiste Arnaud Van de Cauter, directeur artistique, le festival était centré sur la musique d’orgue, même s’il faisait la part belle à la musique ancienne. Nous collons désormais davantage avec la réalité de notre programme, ce qui ne peut que séduire un public toujours plus large." De l’orgue, il y en aura toujours, bien sûr, d’autant que l’"orgue Jacques", du nom du facteur dinantais qui l’a construit dans les années 1990, sera toujours présent. Le principal intérêt de cette nouvelle édition sera pourtant ailleurs, dans la confrontation entre deux approches musicales, le "stile antico" de la Renaissance et le "stile nuovo" de l’époque baroque. Confrontation? Oui, car le passage de l’un à l’autre fut une vraie révolution, qui aboutira à la création de l’opéra.

Stille antico…

Le principal intérêt de cette édition sera dans la confrontation entre deux approches musicales.

Mais qu’est-ce donc, d’abord, que ce stile antico? Arnaud Van de Cauter aime la comparaison avec l’architecture, "cet art qui mêle verticales et horizontales. Prenez l’église de la Chapelle. On y retrouve la structure gothique, avec ses différents étages à la verticale, mais elle s’appuie aussi sur de très belles lignes horizontales. À la Renaissance, la musique se construit de la même manière: plusieurs niveaux de voix séparées, à l’horizontale, mais que l’on ne sait guère détailler, deviennent un tout presque indissociable, une polyphonie verticale."

Pour illustrer cette période, le festival a invité L’Ensemble Currende, d’Eric Van Nevel, dans le sobre et puissant "Requiem" de Jacob Clement (22 août). Van Nevel aura donc l’occasion de mettre en pratique une fois encore son credo musical, qui trouve dans le répertoire polyphonique la clé d’un authentique "welness" (dit-il…), un bien-être qui doit tout à l’atmosphère de sérénité qui émane de ces œuvres.

…et stile nuovo

À la charnière des XVIe et XVII siècles, le "stile nuovo" va cependant tout remettre en question. "Il s’agit cette fois, explique Arnaud Van de Cauter, de puiser dans toutes les lignes horizontales du stile antico pour n’en retenir plus qu’une seule. C’est la naissance de la mélodie, accompagnée par différents instruments." Avec la mélodie, le texte prime désormais. Et la compréhension du message accroît l’émotion, tandis que les interprètes solistes commencent à occuper l’avant-scène.

©doc

Mais si la forme change, le fond aussi. Les auteurs du Moyen âge et de la Renaissance se voulaient transmetteurs d’une musique reflétant une harmonie universelle. Le stile nuovo, lui, balaye cette réserve, offrant au compositeur la possibilité d’exprimer des sentiments personnels.

Cette révolution ne s’est évidemment pas faite en un jour. Les compositeurs franco-flamands de nos régions "avaient déjà le sens du compromis, sourit Van de Cauter. Sweelinckx, par exemple, était à la fois très conservateur dans le traitement de la polyphonie mais très novateur par d’autres aspects. En Italie, en revanche, pays de la révolution stylistique, la transition sera plus radicale, notamment sous l’influence de Monteverdi, mais aussi de Frescobaldi pour la musique d’orgue."

C’est dès lors en toute logique que la seconde partie du festival a été confiée à l’ensemble belge Les Timbres, du claveciniste Julien Wolfs, qui interprétera une "Suave Melodia" monteverdienne, annonciatrice du style nouveau (26 août). Dans la même veine, La Fenice, qui fête ses 25 ans cette année, explorera, sous la direction de Jean Tubéry, un programme présenté en primeur autour des mystères de la Vierge, signé Frescobaldi, Cima et Merula (28 août). En ces années 1600, la révolution musicale ne faisait que commencer…

"Voce et organo" — Église Notre-Dame de la Chapelle à Bruxelles, jusqu’au 28 août, 02 675 71 62, www.voceorgano.be

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés