Rock Werchter, la valeur sûre, les Ardentes, toujours plus urbaines

©BELGA

Valeur sûre dans un paysage belge chargé en la matière, Werchter à l’organisation sans failles n’a que rarement été pris en défaut côté line-up.

Le festival brabançon compte aujourd’hui quatre scènes, aux jauges adaptées à la "taille" de l’artiste. L’affiche de cette année annonce notamment Anderson Paak pour un nouveau set de funk-soul tout en sourires, Arctic Monkeys pour clôturer dimanche, David Byrne des mythiques Talking Heads, Fever Ray alias l’extraterrestre Karin Dreijer, Franz Ferdinand pour une nouvelle dose de rock dansant et festif, Gorillaz, Jack White, Jorja Smith, London Grammar, Nick Cave & The Bad Seeds, Nine Inch Nails, les grunge Pearl Jam, Queens Of The Stone Age…

Nouvelle édition de l’opération North West Walls: un ensemble de containers peints par des graffeurs/street artistes de renom comme, le Français Mantra.

Bref, chacun dans sa catégorie, c’est du lourd. Invités francophones, Angèle et Roméo Elvis y figurent également. Un duo? Wie weet! Les organisateurs proposent aussi une nouvelle édition de l’opération North West Walls: un ensemble de containers trône dans le parc, peints par des graffeurs/street artistes de renom comme, cette année, le Français Mantra.

Précision: c’est du côté de ces mêmes containers ainsi que de celui du Slope, l’une des quatre scènes, que seront installés les deux écrans géants sur lesquels vous pourrez suivre le quart de finale des Diables Rouges. Et applaudir les nouvelles roulades de Neymar.

Du jeudi 5 au dimanche 8/7. Parc du festival, Haachtsesteenweg, Werchter. Les tickets combi sont sold out, tout comme les tickets pour le samedi et le dimanche. Prix/jour: 102 euros.

Les Ardentes, toujours plus urbaines

Où sont passées les guitares, se demanderont peut-être certains? C’est que les programmateurs des Ardentes ont adopté voilà quelques éditions déjà une couleur urbaine prononcée, et ce virage est on ne peut plus perceptible à l’occasion de cette nouvelle édition du festival liégeois. Perceptible et totalement assumé.

©BELGA

Jeunes rimeurs aux dents longues (Eddy De Pretto), artistes du cru (Damso, Angèle, les incontournables Caballero & JeanJass), MC’s précédés par un buzz conséquent (Moha La Squale), pointures (Wiz Khalifa, Orelsan, BigFlo & Oli) et légendes du "game" (JoeyStarr et Kool Shen alias NTM, MC Solaar) se partagent donc le gros d’une affiche sur laquelle le trip hop de Massive Attack, le ragga d’Atomic spliff, la pop de Pale Grey et le dabké dingo d’Omar Souleyman font quasiment office d’exception culturelle.

Si les Ardentes affichent la couleur, elles ont jusqu’ici toujours réussi à préserver un petit quelque chose de convivial qui fait qu’elles restent, malgré l’embrayage sur un genre plébiscité, un festival à taille humaine. Où l’on verra même du foot cette année… Et puis, ils ne sont pas nombreux dans ce business à programmer une fanfare!

Une fanfare allemande qui plus est: Meute (ce 6 juillet de minuit à une heure du mat’), soit une dizaine d’hurluberlus en costumes de rigueur, c’est un répertoire de titres techno, house ou électro revus et corrigés à la sauce cuivres et percussions. Oufti! Notez aussi: aucun ticket ne sera vendu aux portes cette année.

Du jeudi 5 au dimanche 8/7. Parc Astrid de Liège – Coronmeuse. Les pass 4 jours (avec ou sans camping) sont sold out, tout comme les tickets pour le jeudi. Prix/jour: 60 euros.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content