Publicité
Publicité

"Sagacité", le nouveau mot d'ordre du rappeur MHD

Mohamed Sylla alias MHD aux "Vieilles Charrues", en 2019. ©AFP

Pour ambiancer cette fin de juillet, pourquoi ne pas opter pour ce troisième album du rappeur MHD, précurseur de l'Afro trap. Pour "Mansa", il est (bien) entouré par Tiakola et par les Nigérians Naira Marley et Adekunle Gold.

Pour ambiancer cette fin de juillet, pourquoi ne pas opter pour ce troisième album de MHD?  Mohamed Sylla aka MHD, français d’origine sénégalo-guinéenne, a été le précurseur de l’afro trap, ce genre musical né du mariage du rap et des musiques africaines. Il n’a pas décidé d’en finir avec ce style qui l’a fait connaître et propulsé au zénith dès 2015. On sourit quand il assure s’en moquer des disques d’or et ne pas accorder d’interviews.

Il est vrai que ces dernières années, MHD a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire. Sorti de prison, il est toujours sous contrôle judiciaire dans l’attente de son procès. Le rappeur a eu l’occasion de constater que certains de ses anciens amis l’ont lâché comme il le confie sur un titre de cet album. Ses démêlées judiciaires lui inspirent d’autres passages comme dans «Sagacité» où il cite même le procureur…

Bien entouré

Alors qu’il continue de clamer son innocence, MHD a tout de même eu la présence d’esprit et le temps pour boucler cet album de quinze titres où il est (bien) entouré par Tiakola et par les Nigérians Naira Marley et Adekunle Gold.

Album rap

«Mansa»
MHD

Note de L'Echo: 3/5

MHD - Fiesta Feat. Naira Marley (Audio officiel) Album Mansa

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés