"Smile", le sourire forcé de Katy Perry

La chanteuse en Tom Ford, à L.A., en 2019. ©Photo News

La chanteuse en Tom Ford, à L.A., en 2019.Katy n’est pas fabriquée. Alors, on aimerait que ça se sente un peu plus sur ses nouveaux titres qui sont exagérément surproduits.La chanteuse en Tom Ford, à L.A., en 2019.

Après avoir été longtemps une teen idol, Katy Perry est devenue une majeure mass idol. Et voici qu’elle sort son sixième album peu de temps après la naissance de son premier enfant. Les deux événements lui permettent d’avoir une couverture médiatique sur plusieurs tableaux mais, bien sûr, ce n’était pas prémédité.

Pop

«Smile»
Katy Perry

♥ ♥

L’album se veut positif, d’où le titre «Smile», et c’est évidemment le positivisme et l’énergie – ce que Katy a toujours dégagé. Pour l’avoir vue en concert quelques fois, on peut en témoigner. Katy n’est pas fabriquée. Alors, on aimerait que ça se sente un peu plus sur ses nouveaux titres qui sont exagérément surproduits.

On ne sait pas comment on doit attendre le dixième morceau d’un album, qui en compte douze, pour avoir droit à une respiration. «Harleys In Hawaii» (ci-dessous) passe clairement pour le meilleur titre de l’album même s’il met longtemps à venir et ne parle, en fait, que d’une ballade en moto à Hawaï. Tout ce qui se déroule avant celui-là a l’air d’une course effrénée au tube radio. Le morceau final «What Makes A Woman» a, lui aussi, plus de force et d’efficacité avec moins d’effet.

Une piste à défricher pour Katy?

Katy Perry - Harleys In Hawaii (Official)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés