Taylor Swift n'est plus une baby doll apprêtée

Camila Cabello, Taylor Swift (au centre) et Halsey en 2019, aux American Music Awards show, à Los Angeles. ©REUTERS

En moins de six mois, Taylor Swift a sorti deux albums incroyables. "Folkore" d’abord, "Evermore" ensuite. Tous deux validés par ses pairs, aussi illustres que Paul McCartney.

Elle est certainement l’artiste internationale qui aura le plus marqué 2020 sans pour autant se déverser inutilement sur les réseaux sociaux. Taylor Swift a, depuis un temps déjà, abandonné son look de baby doll apprêtée et déringardisée la folk américaine. Et en moins de six mois, elle a sorti deux albums incroyables. «Folkore» d’abord, «Evermore» ensuite. Tous deux validés par ses pairs, aussi illustres que Paul McCartney.

Pop

«Evermore»
Taylor Swift

Note de L'Echo: 5/5

On a un faible pour «Evermore», sorti pour les fêtes (il coïncide aussi avec son trente et unième anniversaire), qui sonne d’une classe folle et d’une réelle profondeur. Taylor a revu sa façon de créer ses chansons, entre autres avec l’aide de Matt Berninger de The National. Le même Matt duettise avec elle sur «Coney Island», l’un des quinze morceaux figurant ici. Outre l’apport de The National, Taylor compte aussi sur des duos avec Haim et Bon Iver qui s’intègrent parfaitement à l’ensemble. Et même son amoureux, l’acteur Joe Alwyn co-signe, sous pseudo, un morceau intitulé «Champagne Problems». On ne peut qu’espérer la voir défendre ces albums sur scène.

taylor swift evermore | 30 minutes of calm piano ♪

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés