Tous au Life aid 2021!

Robert Smith, de The Cure. ©Avalon.red

Festival imaginaire qui ferait référence à la pandémie et à la période de disette musicale que nous venons de connaître; lequel réunirait des artistes en rapport avec la situation particulière qui, espérons, est cette fois derrière nous.

Un festival, à prévoir au mois «doux», qui se déroulerait évidemment sur plusieurs vagues, pardon jours, et qui aurait lieu sur le site de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines, situé aux confins de la Wallonie et de la Flandre, ce qui donnerait l'exemple d'une politique musicale – pardon médicale – enfin coordonnée et donc harmonieuse. Un lieu qui habituellement accueille un festival de blues remplacé cette fois par un autre dédié aux blouses... blanches!

Un événement exceptionnel, comme la situation, dédié au personnel soignant; judicieusement intitulé Life Aid, non pas Live Aid… et pour cause. Événement sous respirateur donc, mais avec l'inspiration de la thématique engendrée par le corona (cette mise en bière étant le sponsor principal, contrairement à Mort Subite).

La température risque dès lors de monter d'un cran dans la Wallonie picarde, et au vu de la programmation, essentiellement de groupes «vieux» – catégorie touchée au premier chef, certains évoqueront une perte de goût pour quelques artistes pas en «odeur» de sainteté, en regard du site.

Le Codeco (Comité des Concerts) a pourtant apporté un soin (intensif) à faire venir des noms évoquant une thématique en comorbidité avec le covid. Ainsi The Police se reformera-t-il lors de ce festival (à la jauge limitée à 50.000 testés comme les micros et visible bien entendu en zoom et streaming) pour interpréter «Every Breath You Take» et «Don't Stay So Close to Me» afin de faire respecter les barrières (que la musique fait tomber, mais pas celles-là) sans tomber dans la chanson de geste. Double dose dont pour le groupe de Sting dans un festival qui sera plutôt SRAS et pipettes que strass et paillettes.

Sergent Garcia - Medecine man

La preuve: les Kiss viendront sans masque dans une veine «heart» rock, tout comme Aerosmith qui interprétera un «Medecin Man» bienvenu. Le Rainbow de Ritchie Blackmore entonnera «Difficult to Cure» le bien nommé et Meat Loaf «Bat out of Hell», les pangolins n'étant pas disponibles.

Au cours de ce festival, présenté en alternance par Marc Van Ranst et Yves Coppieters (interdiction de lancer des rouleaux de PQ, par contre des stands de pâtes sont prévus) se succéderont Killing Joke et son «I'm the Virus», Cake avec leur version sur béquilles de «I Will Survive» en introduction de Cure bien évidemment, de The Vaccines voire, mais la commission européenne de s'est pas encore prononcée quant à leur délivrance, de Sigue Sigue... Sputnik!

Au cours de cette ribambelle de concerts, le but de l'opération est d'éviter toute déprogrammation qui plus est sur le site d'un ancien hôpital, les Spin Doctors seront donc bien présents aux côtés de The Glove, du «Sickness» chanté par Iggy Pop, du bégayant «Sick Sick Sick» des Queens of the Stone Age, de l’«Industrial Disease» signé Dire Straits pour les complotistes,

Depeche Mode s'attachant à «Shake the Disease» avant que les Stooges ne lui fassent un sort avec «I'm Sick of You».

se succéderont Killing Joke et son «I'm the Virus», Cake avec leur version sur béquilles de «I Will Survive» en introduction de Cure bien évidemment, de The Vaccines voire, mais la commission européenne de s'est pas encore prononcée quant à leur délivrance, de Sigue Sigue... Sputnik!

Bref, il y aura du monde à applaudir au balcon, entre le «Home Sick Home» de Faith No More, l’«Infected» The The de Matt Johnson (mais sans l'autre Johnson), le «Doctor, Doctor» d'UFO avec l'alien Didier Raoult dans les chœurs, avant que les Blacks Crows n'administrent leur «Remedy» et que Morphine ne prescrive son «Cure for Pain».

En bande-annonce, genre message récurrent de la Stib, les autorités, pardon les responsables du Life Aid, diffuseront à intervalle régulier le «Dear Prudence» des Beatles, lequel viendra rythmer un festival sujet à test PCR (Place à Comorbidité Réduite) qui bien sûr en l'honneur du blues… et des blouses blanches ne pouvait en ces temps de sortie de crise que demander conseil au Dr. Feelgood!!!

Bref, un événement qui aurait des allures de  Band Aid... soignant.

Depeche Mode - Shake The Disease (Official Video)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés