Un CD 100% Hammerschmidt illustrant enfin la diversité de son talent

Ricercar nous offre pour les fêtes un album entièrement dédié à Hammerschmidt. Et célèbre, avec l'ensemble Vox Luminis, la richesse du répertoire du compositeur baroque allemand.

Si Andreas Hammerschmidt (1611-1675) n’est pas inconnu des fans de la musique luthérienne, la discographie célébrant les pères du XVIIe germanique l’oublie souvent au profit des "3 S" – Schütz, Schein et Scheidt. Une injustice selon Jérôme Lejeune, patron de Ricercar, qui nous en avait déjà convaincus avec deux plages d’un récent CD "Nun danket alle gott". Place ici à un 100% Hammerschmidt, florilège de pièces vocales sacrées illustrant la diversité de son talent, des madrigaux à quatre voix aux concerts spirituels. Mélange de polyphonie de la Renaissance, de théâtralité religieuse et d’influences musicales italiennes, la musique d’Hammerschmidt exige des interprètes hors pair pour en livrer toute l’intense profondeur. Vox Luminis, maître absolu de ce répertoire si exigeant, n’est décidément jamais aussi bon que lorsqu’il replonge dans ce qui fut son vivier fondateur. Ensemble riche d’une longue complicité et d’une remarquable palette de couleurs, il puise depuis toujours dans le fascinant baroque vocal allemand matière à une apaisante méditation avec soi-même, que l’on croie ou pas à l’au-delà. Ensorcelant.

"Ach Jesus Stribt", Andreas Hammerschmidt / Vox Luminis / Lionel Meunier

Classique

♥ ♥ ♥ ♥

"Ach Jesus stirbt"

Hammerschmidt / Vox Luminis & Lionel Meunier, Ricercar

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés