Víkingur Ólafsson, tout à la poésie de Rameau et Debussy

Nouveau CD chez Deutsche Grammophon.

Le pianiste islandais Víkingur Ólafsson, déjà remarqué pour ses interprétations de Bach et de Glass, livre un superbe album français.

Dans ce disque magistral, ce jeune pianiste islandais réussit à créer des climats qui suspendent le temps et nous emportent ailleurs.

Classique

«Debussy - Rameau»
Víkingur Ólafsson

Note de L'Echo: 5/5

À 26 ans, Víkingur Ólafsson, déjà remarqué pour ses interprétations de Bach et de Glass, est déjà un maître du clavier dont il soupèse chaque touche et sait, dans un alliage magique avec les pédales, faire imperceptiblement varier les résonances et les couleurs. Avec en sus une aisance et une simplicité qui font oublier l’interprète.

Clarté, couleur et poésie

C’est particulièrement vrai de ses Debussy ou la clarté le dispute à la poésie pure. Peut-être un peu moins dans Rameau, plus nerveux et dont l’artiste ne saisit pas toujours l’interprétation à donner aux pincés, coulés, cadences, arpégés et autres ornements qui sculptent la ligne.

Mais c’est largement compensé par la découverte de l’esprit français dont on sent le ravissement vibrer sous ses doigts raffinés.

Víkingur Ólafsson – Rameau: Les tendres plaintes

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés