portrait

La belgitude du portrait de Melania

Le portrait officiel de Melania Trump divise. Entre ceux qui dénoncent l'aspect retouché de l'image ou ceux qui ovationnent la beauté de la Firts Lady, Melania ne laisse pas indifférent. En arrière-plan: une Belge, la photographe Régine Mahaux.

"Le cliché fleure bon l’affiche de sitcom des années 80." "La first lady a perdu son expression et son grain de peau par la même occasion." "Elle est tombée dans la marmite photoshop, quand elle était petite?"
"La meilleure Première dame de tous les temps". "Éblouissante comme toujours". Depuis sa publication lundi, le portrait officiel de la Première dame des États-Unis, Melania Trump, divise.

Derrière cette photo, une Belge: Régine Mahaux. La quinqua originaire de Marchin est la photographe des Trump depuis 2009. À l'époque le milliardaire est star de téléréalité. L'agence de photos Getty décroche un shooting avec Donald, sa femme et son jeune fils Barron; et c'est Régine Mahaux qui s'y colle. Elle dévoile les Trump dans leur tour new-yorkaise, les Trump dans leur maison de campagne. C'est elle aussi qui sera shooteuse attitrée pour les photos de la campagne.

Aujourd'hui, c'est à la Maison-Blanche que la Belge officie avec la photo officielle de Melania Trump; une photo qui, selon la présidence, a été prise au lendemain de l’investiture de Donald Trump en janvier dernier. 

Le talent loué

Régine Mahaux et sa fille ©Thomas Vanhaute

"Régine est une grande dame, quelqu'un de pur" déclarait d'elle Abdy Vlaeminck de Getty Images pour la Belgique et le Luxembourg. "Elle arrive à établir une vraie connexion avec ses modèles, en faisant ressortir leurs traits inattendus, en les rendant encore plus beaux qu'ils ne le sont déjà. Et pourtant les personnes qu'elle immortalise avec son appareil restent les véritables stars de ses oeuvres."

Ils sont nombreux à poser pour son objectif. Marie Gilain, Benoît Poelvoorde, Esmeralda de Belgique, Jean-Claude Marcourt pour le côté belge. Faye Dunaway, Brooke Shield, Marcia Cross, Susan Sarandon, Christina Aiguilera mais aussi Thomas Beatie, cet "homme" de l'Oregon qui a défrayé la chronique en 2008 en annonçant sa grossesse. Il faut dire qu'enfant, Thomas, s'appelait Tracy.

Cecile Bonnefond, CEO de Veuve Clicquot, vue par la photographe. ©Regine Mahaux/ContourPhotos.com

Plus princier, on notera encore Albert et Charlène de Monaco ou encore Clotilde Courau de Savoie.

Diplômée de l'Université de Liège, Régine Mahaux a entamé sa carrière aux États-Unis. Elle se partage désormais entre Paris, les États-Unis ou la Belgique. Son aventure commence véritablement lors d'un défilé de Christian Lacroix. Faye Dunaway est assise parmi les invités. Régine Mahaux tente le tout pour le tout et lui propose de réaliser des portraits. L'actrice accepte. La photographe se souvient avoir pris grand plaisir lors de cette séance.  De clichés en couvertures de magazines, Régine travaille toutefois des années durant dans l'ombre... jusqu'au reportage sur Donald Trump et sa famille. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content