4e édition du festival WoWmen!

"Other Enter", de Einat Tuchman et Doha Jaadi sera présenté au Kaaitheater le 6 mars à 19h00. ©Kaaitheater

Au Kaaitheater, la Journée de la femme se décline du 2 au 8 mars, avec une série de performances, conférences, débats, films et ateliers sur l'état du genre, de l'art et de la société.

Le festival WoWmen!, organisé cette année avec un groupe élargi de partenaires bruxellois, dont le KVS et Passa Porta, "reste nécessaire dans un monde où les violences conjugales et les féminicides perdurent. Un monde où le sexisme a le vent en poupe. Un monde en crise dans lequel certains, souvent blancs, hétéros et mâles, bombent toujours le torse. Un monde dans lequel les récits de #MeToo ne cessent de faire surface", précisent les organisateurs.

Avec beaucoup d’ironie, Alexandra Bachzetsis décline des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter.

La voix a-t-elle un genre? La peau a-t-elle une race? Peut-on redéfinir la virilité? Comment la langue peut-elle devenir inclusive? Quel est le secret de la Finlande où de jeunes femmes peuvent devenir des leaders politiques? Des artistes, chercheurs et activistes s’interrogent et créent. Alexandra Bachzetsis présente la première belge de son spectacle "Escape Act", en collaboration avec Paul B. Preciado.

WoWmen!, Kaaitheater, du 2 au 8 mars

Avec beaucoup d’ironie, elle décline des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter. La performeuse Einat Tuchman monte également son propre spectacle, "Other Enter" dans Espacetous, une maison de quartier à Molenbeek qu’elle a elle-même créée. Citons encore le focus autour de deux jeunes chorégraphes canadiens, Syreeta Hector (avec un work-in-progress autour du monde de ballet) et Daina Ashbee, qui dévoile son premier solo pour un danseur masculin.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés