chronique

Le carrousel pour grands enfants

Après 70 minutes, on a la tête qui tourne. On gambade, on folâtre dans cet univers de poésie burlesque.

Est-ce du théâtre, est-ce de la musique, est-ce de la chanson? Il y a des trois, et d’autres ingrédients encore dans ce plat mitonné avec amour et gourmandise à base de frais, de local, d’authentique, garanti sans OGM. Quoique… Il faut peut-être bien des organismes génétiquement modifiés pour aboutir à telle création à nulle autre pareille. Si ce n’est à la précédente capsule commise par les larrons, "Antifreeze solution".

©© Gilles-Ivan Frankignoul

Sur scène, il y a plus d’instruments de musique que d’olibrius. Quand ils ne jouent pas – de la musique ou la pantomime – les deux manieurs de guitares, ukulélé, clarinettes, piano de poche, conserves (oui), braquent leur œil amusé et leur sourire en coin sur l’échevelé bouclé qu’ils désignent comme le responsable de tout ça. De cette drôle d’œuvre, hors-d’œuvre. Lui, l’énergumène en chef a produit les notes qui galopent, les mots qui cavalcadent, il les chante comme on débite, ça va vite, on a le tournis comme sur un carrousel. Le trio nous tend la main avec malice pour monter sur leur carrousel. Si on est disposé à rouvrir la porte à son âme d’enfant – celle qui jouit des sensations et des impressions, sans chercher obstinément le sens, l’histoire, le pourquoi – alors on attrape la main et on tourne, on gambade, on folâtre dans cet univers de poésie burlesque. Déroutant, absurde, drôle ou grossier quelques fois. Si votre âme d’enfant boude, mieux vaut passer votre chemin.

Les 70 minutes se suffisent à elles-mêmes. On a la tête qui tourne, et les tours de manège supplémentaires ne servent en rien pour apprécier l’art singulier de ce magicien qui transforme la désillusion amoureuse en illusion facétieuse.

Daisy Tambour - Teaser

Daisy Tambour from Rideau de Bruxelles on Vimeo.

"Daisy Tambour", d’Olivier Thomas jusqu’au 10 décembre au Théâtre du Rideau, rue Goffart 7A, à 1050 Ixelles. Rens.: 02.737.16.01 www.rideaudebruxelles.be.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés