Les 10 ans de Tomorrowland s'annoncent grandioses

Afrojack, David Guetta et Nicky Romero sur la Mainstage lors de l’édition 2013 du festival. ©doc

En une décennie à peine, ce festival belge de musique électronique est devenu le plus grand et le plus prestigieux au monde. Que réserve cette édition 2014?

Le 18 juillet prochain, Tomorrowland fêtera déjà ses 10 années d'existence. Qui aurait cru un jour que ce qui a débuté en 2005 comme un festival local d'un jour à Boom deviendrait en moins d'une décennie "le meilleur festival au monde" (il vient de remporter ce titre durant trois années successives lors des International Dance Music Awards à Miami)? Mais aussi le plus grand?

En effet, l'événement sera double cet été: il s'étendra sur deux week-ends successifs de 3 jours (du 18 au 20 juillet et du 25 au 27 juillet), de quoi accueillir près de 360.000 festivaliers de plus de 200 nationalités différentes dans le parc récréatif "De Schorre" en province d'Anvers.

Concrètement, ils seront 60.000 sur place par jour, c'est-à-dire 12 fois plus que la première édition qui avait rassemblé 5.000 fêtards un dimanche d'août en 2005 pour venir applaudir des DJ's de renom comme Armin Van Buuren, Carl Cox, David Guetta, Sasha et Sven Väth.

Il n'y a bien sûr pas qu'en jours et en nombre de visiteurs que Tomorrowland a connu une forte croissance. Si, au départ, le festival comptait 5 podiums, cette année ils seront au nombre de 16 et animés par près de 400 DJ's.

La crème des DJ's

Armin, Carl Cox et Guetta seront une nouvelle fois de la partie, mais aussi d'autres DJ's superstars et internationaux tels qu'Afrojack, Avicii, Hardwell, Martin Garrix, Paul Kalkbrenner, Skrillex, Steve Angelo, Steva Aoki ou encore Tiësto.

De leur côté, les DJ's belges seront une nouvelle fois bien représentés par Yves V et par le duo anversois ultra populaire, Dimitri Vegas & Like Mike.

Au niveau du camping, le développement a été lui aussi très rapide. En 2006, 3.000 festivaliers avaient pu passer une nuit sur place. Quatre ans plus tard, ils étaient déjà plus de 25.000 (tandis que le festival accueillait à ce moment-là 45.000 personnes par jour).

Cette année, pas moins de 35.000 festivaliers par week-end pourront se reposer sur les 45 hectares de DreamVille, soit un terrain nettement plus grand que celui du festival proprement dit (30 hectares).

Et comme son nom le laisse sous-entendre, ce camping est une véritable petite ville où les festivaliers ont à leur disposition différents commerces dont un boucher et une boulangerie qui cuit l'équivalent de 10.000 pains sur place chaque jour et à toute heure de la journée. DreamVille, c'est aussi différents cafés, un studio radio, un H & M, un coiffeur, une salle pour recharger les smartphones, etc.

Camping de luxe

Le camping à la sauce Tomorrowland ne signifie pas forcément qu'il faille passer la nuit à la belle étoile ou à même le sol: il est possible de réserver une "Mansion" (dont le prix n'est pas communiqué publiquement), ce qui constitue le luxe ultime en termes de logement. Cette petite maison d'une capacité de 12 personnes est équipée d'une petite cuisine (avec un frigo ravitaillé en permanence) et de ses propres sanitaires. Un room service est prévu et, sur commande, un jacuzzi peut être installé sur la terrasse.

Leur nombre étant limité, les festivaliers avides de confort peuvent aussi réserver à une plus petite échelle et pour 950 euros, une "Relax Room". Cette chambre rectangulaire de deux personnes - qui ressemble à un petit bureau de chantier - donne notamment accès à une zone de sanitaires spécialement réservée.

Mais pour ceux qui préfèrent l'esprit plus nature du camping sans forcément faire l'impasse sur le confort, les organisateurs du festival lancent cette année la formule "Dream Lodge" (photo du bas). Il s'agit d'une tente spacieuse et luxueuse pour 2 (1.050 euros) ou 4 personnes (1.900 euros) qui dispose de l'électricité, de casiers et de lits de taille normale avec un matelas confortable, selon les organisateurs.

Chaque tente bénéficie également de sa propre terrasse (aménagée avec une table et des chaises relaxantes) et d'un accès à Lodge Village, une zone avec des sanitaires et un café spécialement dédiés à ceux qui dorment dans ces tentes.

Décors retravaillés et étoffés

Pour rester dans l'esprit nature de ces lodges et pour marquer le coup du dixième anniversaire, les organisateurs ont tenu à retravailler et à étoffer la plupart des décors du festival, qu'il s'agisse par exemple des bancs pour se reposer, des tables pour manger ou de la façade des débits de boissons et de nourriture. "En effet, nous avons voulu les rendre encore plus nature, plus chaleureux afin de nous rapprocher de l'esprit scandinave", précise Debby Wilmsen, la porte-parole du festival.

Par exemple, l'an dernier, le portique d'entrée du festival était surmonté d'une simple tente colorée. Cette année, l'expérience Tomorrowland commencera dès l'arrivée avec une sorte de chapiteau géant de 20 mètres de haut aux allures boisées et en 3D. De quoi être directement plongé dans l'ambiance nature et conte de fée qui fait la magie de ce festival haut en couleur depuis maintenant 10 ans déjà…

En outre, la deuxième plus grande scène de Tomorrowland (qui avait pris la forme d'un papillon l'an dernier) fera place cette année à un décor d'opéra géant aux finitions ultra soignées. Sa capacité d'accueil sera exactement la même que celle de la Mainstage, soit 40.000 personnes. Cependant, les loges qui borderont le podium seront réservées aux festivaliers VIP.

Une édition pleine de saveurs

Qu'à cela ne tienne, tous les festivaliers de Tomorrowland sont d'une manière ou d'une autre un peu des VIP en matière de restauration. Depuis des années déjà, les organisateurs de ce festival mettent la barre très haut au niveau culinaire pour assurer une alimentation de qualité durant toute la durée du festival.

En 2011 par exemple, ils avaient fait appel à Wout Bru, un chef Michelin pour faire vivre une expérience culinaire particulière aux festivaliers tout en bénéficiant d'une vue imprenable sur la Mainstage. La même année, le chef étoilé Roger Vandamme concoctait des desserts dans une maison aux allures de pain d'épice.

Cet été, ce sera au tour du chef doublement étoilé, Bart De Pooter (De Pastorale), de régaler les festivaliers avec un hamburger de sa composition 100% bœuf frais et à un prix abordable. Il proposera également d'autres spécialités à 8 endroits différents du festival.

Le chef Pepe Giacomazza du célèbre restaurant sicilien La Botte à Genk sera spécialement accompagné cette année par 20 chefs spécialement débarqués de Sicile pour s'occuper des pizzas du festival. Pas moins de vingt fours à bois ont été fabriqués pour l'occasion.

"Tomorrow is mystery"

Les organisateurs de Tomorrowland réservent bien entendu d'autres surprises à leurs fans… pour ceux qui auront la chance d'y aller. Les autres pourront suivre l'actualité du festival et quelques sets de DJ's via sa chaîne YouTube. Mais aussi - et c'est une première - via MTV au travers de 60 de ses chaînes de par le monde.

Vendredi dernier, le thème de cette année a été révélé dans une bande annonce postée sur Internet et visible pendant deux semaines avant chaque projection de film dans une salle Kinépolis: "Unlock the Key of Happiness".

En fait, le festival adopte chaque année un thème précis, qui se répercute dans ses décors exceptionnels. Et à la vue des dernières secondes de cette vidéo féerique (tournée dans un bois à proximité de Bruxelles), il y a fort à parier que la "Mainstage" de cette année (140 mètres de large sur 40 mètres de haut) sera une sorte d'engrenage géant. Le reste est encore un mystère…

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content