Au festival NEXT, on célèbre le bon voisinage et les arts vivants

Le festival NEXT se produira dans quinze villes de l’eurorégion. ©Leon Eixenberger

Le festival franco-belge NEXT présente une sélection exceptionnelle de danses, théâtres et performances dans l’eurorégion du Nord jusqu’au 7 décembre. En route, joyeuses troupes!

Quel casse-tête! Jusqu’au 7 décembre, 39 spectacles internationaux (dont plusieurs créations mondiales), joués durant 24 jours dans 25 lieux différents de 15 villes de l’eurométropole Lille-Courtrai-Tournai-Valenciennes: on ignore combien de cheveux resteront, au bout du compte, aux organisateurs des six équipes franco-belges opératrices de cette immense plateforme dédiée à la scène. Mais les numéros qu’ils ont choisis, cette année, pour représenter de manière allègre et aventureuse le devenir commun du cœur artistique de l’Europe ont de belles chances d’affoler la Wallonie picarde, la Flandre occidentale et tout le département voisin du Nord…

Entre représentations de danse, de cirque, de théâtre et d’arts visuels (de plus en plus souvent mêlés, comme il se doit), le programme exigeant de cette 12e édition du festival NEXT est vaste et varié, de chaque côté de la frontière. Comme chaque année, on y trouve autant des œuvres majeures d’artistes renommés que des galops d’essai de jeunes compagnies émergentes.

Rayon valeurs sûres, le dramaturge suisse (et directeur artistique du NT Gent) Milo Rau sera notamment deux fois présent à Villeneuve d’Ascq, d’abord avec sa dernière pièce choc "Oreste à Mossoul" (2019), qui mêle la tragédie d’Eschyle à celle, actuelle, du peuple irakien, puis avec son film "The Congo Tribunal" (2015), qui confronte victimes et bourreaux d’une guerre civile longue de vingt ans, déjà. À Armentières, la chorégraphe et plasticienne espagnole Olga de Soto donnera la première (française) de son "Mirage", une pièce pour cinq interprètes créée à Charleroi danse l’an passé: établie à Bruxelles, l’artiste a notamment travaillé avec Boris Charmatz… dont la toute récente œuvre, "Infini" (2019), sera exécutée à Valenciennes.

NEXT festival 2019

Artistes renommés et compagnies émergentes

Enfin, il ne faudra pas manquer, à Courtrai, ni "Ultra-things" (en première mondiale) de l’Espagnole Cuqui Jerez (entre exposition et performance, un spectacle ambulatoire de 300 minutes, qu’on peut quitter à sa guise), ni "Multitud" (2012), de l’Uruguayenne Tamara Cubas, qui questionne le comportement imprévisible des humains en grands groupes, et fera bouger 70 figurants locaux, recrutés pour l’occasion.

Si vous vous demandez encore comment piocher dans cette colossale offre festive, pas de panique. Le projet Next@home vous permet d’inviter à domicile une douzaine d’amis ainsi qu’un… collaborateur de l’événement, qui vous guidera dans vos choix, à la manière des soirées Tupperware. À moins de préférer Dinner@Next, une formule qui rassemble des spectateurs (qui ne se connaissent pas) chez l’un d’eux, pour un repas sympathique avant ou après la représentation.

Et pour transiter d’une ville à l’autre? Fort de son succès (7000 participants en 2008; plus du double dix ans plus tard), NEXT, l’un des festivals les plus innovants d’Europe, a tout prévu: des navettes relieront gratuitement (il suffit de s’inscrire) Ypres, Menin, Courtrai, Harelbeke, Waregem, Tielt, Tournai, ainsi que les huit autres villes françaises impliquées dans ce marathon artistique. En bus vip, avec, liesse oblige, l’apéritif servi…

Festival NEXT 2019, du 14 novembre au 7 décembre. Infos sur www.nextfestival.eu

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect