Publicité

"Au Kaaitheater, nous recherchons une certaine friction"

Le chorégraphe et danseur Radouan Mriziga dans "Tafukt", un solo créé en mai au Kaaitheater. ©beniamin boar

Agnes Quackels et Barbara Van Lindt reviennent sur leur première année à la coordination générale et artistique du Kaaitheater, la gestion en binôme et la nouvelle saison sous le signe d’une question: “How to Be Many?”

Elles sont arrivées en août 2020. Auparavant, Agnes Quackels avait été codirectrice du bureau de management artistique Margarita Production (aujourd’hui Hiros) qu’elle a cofondé et ensuite directrice artistique au centre des arts BUDA à Courtrai. Barbara Van Lindt avait pour sa part dirigé STUK (Louvain), Gasthuis (Amsterdam), wp Zimmer (Anvers) avant de devenir la directrice générale de DAS Theatre, le master amstellodamois pour metteurs en scène et programmateurs de théâtre. Ici, on ne dira pas qu’elles ont pris «la tête» ou «la direction» du prestigieux Kaaitheater, car elles préfèrent la notion plus horizontale de coordination.

Depuis votre arrivée, une de vos priorités a été de vous demander comment partager le pouvoir. Quel bilan faites-vous de cette première année à ce sujet?

Agnes Quackels: Avec le covid, notre démarche a surtout consisté en un trajet dans l’équipe avec la réorganisation de notre organigramme. C’est un processus long d’un an et demi, avec des expertises extérieures, «opensource», parcouru par cette question: “How to Be Many?” On essaye de garder ça au centre de nos conversations et de bien se dire qu’il ne s’agit pas forcément de réussir un truc du premier coup, sans erreur, mais d’apprendre du processus.

"Forces et Nature", le projet d'Ivana Müller, les 7 et 8 septembre, au Kaai. ©Ivana Muller

Dans ce processus, l’autre grande démarche, c’est d’affecter 20% des moyens et des espaces du Kaai à des organisations qui n’avaient pas d’accès aux lieux institutionnels. Avez-vous déjà pu atteindre cet objectif?

Agnes Quackels: Oui! Par exemple, avec For All Queens!, une organisation qui donne une voix et renforce la communauté noire et queer via des activités de «Ballroom», on a fait un tournage de film dont on verra le résultat durant la saison (voir notre encadré sur les temps forts, NDLR). On a aussi développé un festival avec Citylab qui accompagne les jeunes talents bruxellois autodidactes dans le développement de leur parcours artistique. Il a eu lieu début juillet, aussi dans la grande salle avec des performances, de la danse et des débats et sera réitéré en 2022.

"Recevoir des personnes queer plutôt que des compagnies majoritairement blanches, ça demande plus d’attention, de souplesse et de comprendre nos propres biais, tellement ancrés qu’on ne les questionne jamais."
Agnes Quackels
co-directrice du Kaaitheater

Barbara Van Lindt: Ce dont on se rend compte, c’est que ce partage demande une autre mentalité, de développer d’autres manières de travailler. Il ne s’agit pas de donner les clés d’un lieu et «débrouillez-vous». Il y a de notre part beaucoup d’accompagnement et, avec l’ensemble des structures et de nos équipes, beaucoup de dialogue pour comprendre qui fait quoi dans cette dynamique et à qui profite ce travail. En interne, ce n’est pas forcément évident: pourquoi fait-on cela plutôt que d’accompagner uniquement des grosses compagnies avec lesquelles il existe une routine?

Agnes Quackels: Il s'agit de rechercher une certaine friction. Recevoir des personnes queer plutôt que des compagnies majoritairement blanches, ça demande plus d’attention, de souplesse et de comprendre nos propres biais, tellement ancrés qu’on ne les questionne jamais. «How to be many?», c’est aussi comment être davantage de gens différents dans la salle. Pour cela, nous avons supprimé nos tarifs pour les remplacer par «pay what you can» où les gens payent selon leurs moyens.

Le théâtre devrait fermer ses portes en 2022 pour de grands travaux de rénovation et d’agrandissement. Comment anticipez-vous cet autre bouleversement pour le Kaai ?

Agnes Quackels: C’est encore tôt pour en parler, mais l’idée est de transformer cette période en un projet artistique et de considérer notre centre d’art comme une forêt. On ne va pas planter des arbres au milieu d’un théâtre ou «simplement» parler de nature, mais aussi de justice sociale, c’est-à-dire se demander comment être des êtres humains dans le monde avec d’autres êtres en dehors d’une logique extractiviste, capitaliste. Cela va nous prendre une dizaine d’années à explorer (rires), mais c’est une ligne que l’on va développer d’ici 2023 avec BRONKS dans les écoles où l’on essaime des pratiques artistiques par un prisme écoféministe, et aussi avec la VUB et les artistes évidemment.

Les temps forts de la rentrée du Kaaitheater

«Sous les pavés, het strand» (9 > 11/9)
Durant trois jours, le Kaai investigue le Quartier Nord: «On va se demander si la ville est un environnement conçu pour tout le monde ou s’il contient des dynamiques excluantes», à travers des fêtes entre voisins, des lectures à «360°» en collaboration avec Passaporta ou des conférences et workshops, entre autres avec la sociologue Saskia Sassen.

«So You Wanna Vogue Huh?!» (1/10 - 20h30)
Le film que l’organisation For All Queens! a tourné au Kaai ces derniers mois y sera diffusé en avant-première le vendredi 1er octobre. C’est une plongée dans la culture «Ballroom» née à New York au sein des communautés queer afro-américaine et latino, qui a aujourd’hui atteint l’Europe et prend ses quartiers à Bruxelles!

Écouter la jeunesse (à travers la saison)
De plus en plus de créatrices et créateurs donnent voix
à des jeunes et parfois des très jeunes pour guider les adultes. C’est une véritable ligne de force qui traverse le programme du Kaai et rassemblé autour du titre
«We Hear You(th)». On y retrouvera les projets d’Anna Rispoli, Francesca Grilli, Kyoko Scholiers ou encore Lara Staal qui ont toutes engagé le dialogue avec des enfants et des adolescents pour permettre à un public d’adultes de «s’abandonner à la sagesse de la jeunesse».

> Le site du Kaaitheater, c'est ici

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés