Barbara Cuglietta: "Nous sommes des passeurs d’émotions"

Barbara Cuglietta ©Lydie Nesvadba

La nouvelle directrice du Musée Juif de Belgique vise à placer l’institution sur la scène internationale en s’adressant directement aux nouvelles générations

Entrée en fonction le 15 juin dernier, Barbara Cuglietta est fière et heureuse du "cadeau" d’accueil qui était le sien: quelques jours plus tôt, le musée recevait le Prix de la Démocratie et des Droits de l’Homme du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour son travail réalisé avec les jeunes: "Cela représente un espoir énorme et valorise le travail d’ouverture effectué au moyen d’un discours interreligieux calme et apaisé… Après l’attentat de 2014, le Musée Juif aurait pu se replier sur lui-même, mais il a choisi de s’inscrire dans un désir d’ouverture, en dialogue avec toutes les communautés."

Polytechnicienne de formation, Barbara Cuglietta a débuté sa carrière dans la finance internationale. Initiée à l’histoire de l’art moderne à la Central St Martin School of London, elle cofonde et dirige la galerie VidalCuglietta à Bruxelles, puis est nommée directrice adjointe de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Cambre en 2014.

"J’aimerais aussi travailler davantage avec les institutions flamandes, qui nous subsidient par projets: rendre le musée plus fort nationalement aussi. C’est le Musée Juif de Belgique: on doit y travailler!"
Barbara Cuglietta
Directrice du Musée Juif de Belgique

Elle assure ensuite le rôle de directrice de la galerie Gladstone à Bruxelles. Elle souhaite à présent inscrire le Musée Juif de Belgique sur la scène internationale contemporaine: "Ses expositions temporaires sont de plus en plus ambitieuses et le défi est d’arriver à suivre cette croissance malgré des subsides structurels très modestes. Je viens de l’art contemporain international et c’est là que j’aimerais placer le musée: développer des partenariats internationaux, asseoir sa visibilité dans ce domaine. Dans la continuité du mandat précédent, j’aimerais aussi travailler davantage avec les institutions flamandes, qui nous subsidient par projets: rendre le musée plus fort nationalement aussi. C’est le Musée Juif de Belgique: on doit y travailler!"

Pour la rentrée, elle a pu programmer une belle exposition dédiée à l’artiste allemand Kurt Lewy, qui a fui le nazisme dans les années 30 et s’est installé à Bruxelles, s’orientant à l’abstraction géométrique dans les années 50: "Cela nous a permis de piocher dans nos collections en complétant avec des prêts privés importants." En 2021, ce sera Sol LeWitt, qu’elle est parvenue à avancer de deux ans!

Nouvelles formes d'intelligence

"Il faut penser avant tout au public et adapter l’offre aux jeunes générations."
Barbara Cuglietta
Directrice du Musée Juif de Belgique

Après 20 ans de carrière, Barbara Cuglietta se dit entourée de penseuses et de femmes inspirantes, pétrie de littérature sur la question des minorités et habitée par les nouveaux modes de communication: "Il y a beaucoup de bienveillance dans cette équipe et je suis sensible aux nouvelles formes d’intelligence qui offrent un mode de gestion horizontal dans lequel chacun peut apporter ses idées, quelle que soit sa fonction. Le management pyramidal, c’est obsolète. Comme on est une petite équipe, ici ça fonctionne déjà avec beaucoup d’écoute et de gentillesse. Je n’ai pas à métamorphoser les choses de fond en comble."

Quant à programmer des artistes femmes, la nouvelle directrice du Musée Juif assure qu’il s’agit d’un travail de défrichage en cours: "Elles sont moins visibles, moins mises en lumière, c’est un effort collectif à faire." Pour elle, les responsabilités des musées dépassent désormais le champ des missions de recherche et de valorisation de leurs collections: "On est devenus des passeurs de mémoire, des producteurs d’émotions esthétiques, de médiation interculturelle." Il faut désormais se poser la question du musée protéiforme, virtuel, citoyen, éthique: "Penser avant tout au public et adapter l’offre aux jeunes générations. C’est un gros travail citoyen et politique, avec de grandes ambitions que tous les directeurs et directrices de musées doivent avoir."

Musée Juif de Belgique, 21 rue des Minimes, 1000 Bruxelles, 02-512.19.63, www.mjb-jmb.be

Série d'été: Quatre femmes puissantes

Cette semaine, L'Echo présente les quatre nouvelles figures féminines de la Culture et leurs projets pour la rentrée.

2/4 Barbara Cuglietta, directrice du Musée Juif de Belgique

3/4 Virginie Nouvelle, directrice générale de Wallimage

4/4 Cathy Min Jung, directrice du Rideau de Bruxelles

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés