Publicité
Publicité

Critique | "Les voies sauvages"

Cédric Juliens, trop rare sur les planches. ©Beata Szparagowska

"Les voies sauvages" c’est avant tout une parole. Posée, réfléchie, pudique, entière. Ou, plus précisément, l’écho d’une parole.

Régis Duqué, l’auteur, a questionné, lors de plusieurs entretiens entre 2010 et 2014 son ami alpiniste, Dominique De Staercke, sur son rapport à la montagne. Il dit dans sa note d’intention: "Je sais que Dominique a des histoires à me raconter. Mais je sais aussi qu’il a une parole, que cette parole met en forme son point de vue sur le monde et qu’elle trouve des résonances en moi, moi qui ne suis pas alpiniste." Il en a fait un texte de théâtre ciselé, où beaucoup se passe dans les interstices, où les silences ont leur place. Un texte que l’on devine fidèle à la parole de l’alpiniste et respectueux de son état d’esprit.

Quelle fabuleuse idée de donner à entendre l’inaudible, l’indicible. L’alpinisme de Dominique De Staercke est un alpinisme à l’ancienne, avec le moins de matériel possible, par les voies les moins empruntées possibles (et donc les plus difficiles), avec une acceptation totale du risque, du manque, de la lenteur. Une passion, une conception qu’on ne peut partager qu’avec des pairs ou avec quelques amis très proches. Par "Les voies sauvages", nous, individus qui dévalons les pentes et arrivons à caser une "sortie théâtre" dans notre affairement effréné, touchons du doigt une autre dimension, une autre aspiration qui vient réveiller notre quête de sens.

Cédric Juliens (beaucoup trop rare sur les planches) est formidable de théâtre corporel: ses mains qui se crispent quand la parole reste linéaire ou qui dessinent au couperet une piscine, donnent prise à ces émotions viscérales que le sage alpiniste a appris à taire.

Cet alpiniste-là ne conquiert pas les sommets, il les grimpe, dit-il. Cette pièce-là ne conquiert pas les âmes, elle les élève, dit-on.

"Les voies sauvages", jusqu’au 30 septembre aux Brigittines, à Bruxelles.
www.rideaudebruxelles.be. 02.737.16.01.
Note:4/5.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés