Des lectures-spectacles pour accéder à de grands textes

Jean-Claude Idée: l’objectif des UPT, c’est de démocratiser la culture. ©CORALIE CARDON

Le Petit Prince, le Général de Gaulle et André Malraux sur scène pour donner quelques cours d’histoire et de philosophie à l’Université populaire du théâtre.

Quel est donc le lien qui unit "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry et une conversation entre le Général de Gaulle et André Malraux? En fait de lien, il en existe plusieurs. Et parmi ceux-ci, on retrouve leur relation respective avec la Seconde Guerre mondiale, et le fait que ces deux textes seront traités prochainement au Centre culturel d’Uccle dans le cadre d’une nouvelle saison de l’Université populaire du théâtre. Les deux sujets seront mis publiquement "à la question", le premier ce mardi 10 mars et le second, le 23 avril.

Rendre la Raison populaire

Pour rappel, le concept des Universités populaires du théâtre (UPT) est né en mars 2013 à l’initiative du philosophe français Michel Onfray et de Jean-Claude Idée, homme de théâtre belge. Face au pessimisme ambiant et à la perte de sens généralisée ressentie dans nos sociétés, les deux intellectuels proposent d’apporter, sur la scène, une nouvelle forme de débat et de réflexion à partir de textes politiques, historiques et philosophiques. "J’ai créé il y a 25 ans Le Magasin d’Écriture Théâtrale, explique Jean-Claude Idée. Il s’agissait alors de mettre en avant les auteurs contemporains, à l’époque souvent négligés, par le biais de lectures-spectacles. Les UPT sont d’une certaine manière les enfants naturels des Magasins. Il s’agit cette fois de leçons-spectacles qui traitent de philosophie autour d’un texte de théâtre."

Evénements à venir à Bruxelles

"La naissance du Petit Prince" de Jean-Claude Idée

Centre Culturel d’Uccle, le 10 mars 2015 à 20h15, www.ccu.be.

"Ceux qui avaient choisi (1942)" de Charlotte Delbo

"Les Démineuses" de Milka Assaf

au Théâtre de la place des Martyrs, le 23 mars à 19 et 21h, www.theatredesmartyrs.be.

"Les chênes qu’on abat" d’André Malraux

au Centre Culturel d’Uccle, le 23 avril 2015 à 20h.

www.up-theatre.org

Depuis lors, les UPT font le tour de la France et de la Belgique. On compte actuellement 20.000 spectateurs pour une centaine de représentations. Concrètement, autour d’une thématique déterminée, plusieurs séances sont organisées. Les textes, à la fois lus et mis en espace (on ne parle de mise en scène car il ne s’agit pas d’une pièce de théâtre, mais bien d’une lecture jouée), sont d’abord introduits par un conférencier pour une mise en contexte. S’ensuit la leçon-spectacle proprement dite, elle-même enrichie d’un débat avec le public, autant que faire se peut en présence de l’auteur.

"L’objectif, c’est de démocratiser la culture", commente Jean-Claude Idée. Caractéristiques des UPT; la gratuité et l’accessibilité. D’où le slogan: "Rendre la Raison populaire". "Pas de couleur politique spécifique, et on brasse tout l’éventail de la société dans nos publics. Ce n’est absolument pas élitiste, c’est ouvert à tous, fait pour être accessible à tous sans pour autant simplifier le discours. Pas de manichéisme. On montre la complexité et les nuances des situations", continue-t-il.

Jean-Claude Idée: l’objectif des UPT, c’est de démocratiser la culture. ©CORALIE CARDON

Les UPT rassemblent autour d’elles, outre des acteurs et metteurs en scène professionnels et bénévoles, un certain nombre d’institutions culturelles belges et françaises, partenaires du projet. En Belgique, s’y associent "historiquement" les Centres culturels d’Uccle et des Riches-Claires, la Comédie Claude Volter, les Théâtres de Poche, Poème2 et de la Place des Martyrs, et plus récemment, la Comédie de Liège, l’Action culturelle des étudiants de l’ULB et la Commission Culture du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Saison 2015

Pour les UPT, cette nouvelle série qui débute aura pour fil rouge la Guerre 40-45, 2015 marquant le 70e anniversaire de la fin du conflit. Sur l’invitation de sa présidente, Jacqueline Rousseaux, le Centre culturel d’Uccle présentera encore 2 leçons-spectacles sur 3 (la première s’est déroulée le 9 février dernier). Avec "La naissance du Petit Prince à New York", écrit et mis en espace par Jean-Claude Idée lui-même, seront soumis des pistes et éléments de réponses sur le célèbre texte de Saint-Exupéry rédigé lors de son exil aux Etats-Unis entre 1941 et 1943, peu avant sa mort au combat. Véritable énigme littéraire, ce "Petit Prince", qui est-il et comment a-t-il été créé? Telles seront les questions posées lors de la séance du 10 mars. En avril, "Les chênes qu’on abat" d’André Malraux met sur le tapis l’échange que l’auteur eut avec le Général de Gaulle en 1969. Une conversation durant laquelle les deux hommes méditèrent sur l’histoire, la Seconde Guerre mondiale, mais aussi sur l’avenir de l’Europe. Le débat se déroulera en présence d’Alain Malraux, le fils de l’écrivain.

En parallèle à ces leçons des Universités populaires du théâtre, ces 9, 16 et 23 mars, le Théâtre de la Place des Martyrs abritera le Festival des lectures-spectacles du Magasin d’Ecriture Théâtrale avec 6 textes contemporains.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés