nécrologie

"Frie Leysen (1950-2020) incarnait une vision qui est toujours présente aujourd’hui"

Frie Leysen, cette immense figure de la culture, s’est éteinte à l’âge de 70 ans.

Reconnue internationalement comme l’une des figures éminentes des arts de la scène, Frie Leysen est décédée à l’âge de 70 ans. Elle est la fille du scénariste Bert Leysen, premier directeur de la VRT (NIR) de 1953 à 1959. De 1980 à 1991, elle a fondé et dirigé le centre d’art de Singel à Anvers. L’année suivante, elle crée le festival interdisciplinaire Kunstenfestivaldesarts (KFDA) à Bruxelles, qu’elle développe avec succès pendant plus de dix ans, parvenant à en faire l’un des festivals les plus influents en Europe.

"Elle a toujours défendu la complexité des artistes, en les invitant à prendre des risques et à s’aventurer en terrain inconnu, hors de leur zone de confort, sans chercher à plaire."
Daniel Blanga-Gubbay
directeur du KFDA

À une époque où les conflits communautaires déchiraient la Belgique, elle a eu l’intelligence de faire de l’art un vecteur de compréhension mutuelle entre les communautés francophone et néerlandophone. "Elle a été la première à voir la force politique de la création artistique et à mettre ensemble ces deux communautés pour créer un festival international. Une vision qui est toujours présente aujourd’hui", commente Daniel Blanga-Gubbay, actuel directeur du KFDA. "C’était une femme extraordinaire, d’une très grande force, qui s’est toujours battue pour la création artistique. Elle a toujours défendu la complexité des artistes, en les invitant à prendre des risques et à s’aventurer en terrain inconnu, hors de leur zone de confort, sans chercher à plaire." Un respect de la création essentiel à ses yeux, elle qui clamait que les artistes ont des antennes pour nous aider dans la compréhension du monde.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés