Publicité

La Factory de la jeune création

À voir à la Factory: "Les dévorantes" de Sarah Espour. ©Goldo Dominique Houcmant

En cette rentrée, cap sur Liège où le festival Factory, dédié aux compagnies et artistes émergents, lance sa nouvelle édition. À découvrir jusqu'au 18 septembre.

Créé en 2015, le festival Factory offre au public et aux professionnels de découvrir une création et huit étapes de travail, ainsi que quatre présentations de projets portés par de jeunes artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2020, il avait permis de lancer des spectacles comme "Home" de Magrit Coulon, présent dans la sélection des Doms à Avignon cet été, ou "Je suis une histoire" d’Anthony Foladore et Simon Fransquet.

Cette année, la création au programme est signée Sarah Espour ("Les dévorantes"): une performance qui interroge, en musique et en poésie, les états de désir et d’insatisfaction de figures féminines inspirées du réel ou de la littérature. Parmi les étapes de travail au programme, notons "Marche salope" de Céline Chariot, "Ce baiser soufflé sera pour toi" de Chloé Larrère, également aux Doms cette année, ou encore "J’ai les bleus de l’orage" de Line Guellati. Des formes courtes qui donnent envie de plus!

Factory Festival, Liège, jusqu’au 18 septembre. Plus d'infos sur factoryfestival.be.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés