La Monnaie délocalise trois opéras à Tour et Taxis

©Tine Claerhout_DeMunt

Le retard dans la rénovation oblige La Monnaie à délocaliser trois opéras à Tour et Taxis, sous tente. Mais, bonne nouvelle, la danse est remise au programme.

Cette fois, c’est confirmé. Les travaux de rénovation du Théâtre royal de La Monnaie, qui devaient débuter le 1er juin, ne commenceront que dans trois ou quatre mois pour cause d’embrouilles juridico-administratives. En d’autres termes, la saison 2015-2016 devra se dérouler intégralement extra-muros.

Ce déménagement est comme "un Glyndebourne printanier le long du Canal de Bruxelles, dont la temporalité est sans doute le plus grand charme."
Peter de Caluwe
Directeur de La Monnaie

Cette nouvelle donne modifie de manière significative une partie de la programmation. Les trois derniers opéras ne pourront en effet réintégrer à temps les ors du Théâtre. "Béatrice et Bénédict", "Mitridate, Re di Ponto" et "Frankenstein" se voient dès lors priés d’aller jouer ailleurs, c’est-à-dire sous la tente, sur le site de Tours et Taxis. On a beau savoir que le métier d’intendant de La Monnaie exige une résistance particulière aux stress test, on admirera au passage le flegme de Peter de Caluwe. Qui voit dans ce déménagement l’occasion d’"un ‘hotspot’ d’opéra attrayant, un Glyndebourne printanier le long du Canal de Bruxelles, dont la temporalité est sans doute le plus grand charme" (!).

"L’Elisir d’amore", Gaetano Donizetti, du 8 au 18/09/15.

"Powder her face", Thomas Adès, du 22/09 au 3/10/15.

"La Vestale", Gaspare Spontini, du 13 au 25/10/15.

"Medulla", Intergenerational opera, du 18 au 21/11/15.

"Hänsel und Gretel", Engelbert Humperdinck, du 15 au 22/12/15.

"To Be Sung", Pascal Dusapin, du 6 au 9/01/16.

"Demon (in concert)", Anton Rubinstein, du 21 au 24/01/16.

"L’Opera Seria", Florian Leopold Gassmann, du 9 au 17/02/16.

"Adriana Lecouvreur (in concert)", Francesco Cilea, du 17 au 21/02/16.

"Béatrice et Bénédict", Hector Berlioz, du 24/03 au 06/04/16.

"Mitridate, Re di Ponto", W.A. Mozart, du 5 au 19/05/16.

"Frankenstein", Mark Grey, du 14 au 30/06/16.

L’imagination sera en tout cas au pouvoir. Il est en effet impossible, dans le cas du "Mitridate" de Mozart, de reprendre la version qu’avait conçue Robert Carsen en 2007. Le décor haut de 14 mètres ne passera pas, cette fois-ci, sous une tente de 8 mètres. Qu’à cela ne tienne, si vous avez une idée, proposez-la. Ce n’est pas une blague: La Monnaie lance bel et bien un appel à projets aux équipes artistiques désireuses de mettre en scène ce jeune Mozart. Le 25 juin, toutes les infos, dont le budget, seront en ligne sur le site de la maison…

Le retour de la danse

Le tableau n’est cependant pas tout noir. Les pages grises du programme – qui avaient été imprimées dans cette teinte hésitante pour signaler les productions en attente de subventions – vont bientôt relever du carnet rose. Revoilà annoncées la danse et, très modestement, la musique baroque, qui avaient été écartées de la programmation originale suite aux coupes budgétaires. Les passionnés de danse se réjouiront de voir confirmés les trois projets de la compagnie Rosas: "Die Weise von Liebe und Tod", "Vortex Temporum" et "Verklärte Nacht", d’Anne Teresa De Keersmaeker.

Les amoureux de musique baroque, sacrifiée sur l’autel budgétaire, se consoleront avec "L’Opera Seria", par René Jacobs et B’Rock. Quant à l’opéra intergénérationnel "Medúlla", il retrouve droit de cité, dans la salle Malibran de La Monnaie. Tout ceci n’exclut évidemment pas de nouveaux rebondissements, mais, en cette matière, les gens de théâtre en ont vu d’autres! Les spectateurs aussi…

©Tine Claerhout_DeMunt

Le programme 2015-2016 est disponible sur le site www.lamonnaie.be

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés