Le directeur de production du Béjart Ballet libéré de ses fonctions

La compagnie Béjart Ballet Lausanne. ©RV DOC

Le directeur de production de la compagnie Béjart Ballet Lausanne a été libéré de ses fonctions par le Conseil de Fondation.

Suite à un premier audit qui avait révélé fin mai des dysfonctionnements au sein de l’école-atelier Rudra-Béjart, fondée en 1992 par le danseur et chorégraphe franco-suisse Maurice Béjart en remplacement de son école de danse Mudra à Bruxelles, c’est au tour de la célèbre compagnie Béjart Ballet Lausanne (BBL) de se retrouver sur le banc des accusés. Selon la chaîne publique suisse RTS, le Conseil de Fondation qui chapeaute le BBL et l’école de danse Rudra-Béjart, a annoncé dans un communiqué avoir pris plusieurs mesures "à la suite de témoignages concordants portant sur des comportements inappropriés". Il a entre autres décidé de libérer provisoirement le directeur de production "de son obligation de travailler avec effet immédiat, jusqu’à l’analyse des faits", ainsi que "confié à une société lausannoise, Vicario Consulting, le mandat d’audit de l’ensemble de son personnel". S’ils ou elles le souhaitent, anciens élèves et collaborateurs seront également invités à témoigner. Le rapport de cet audit, qui sera mené selon un cahier des charges strict et qui devra garantir l’anonymat, est attendu en principe pour fin septembre 2021.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés