Michael Jackson, plus rentable que jamais

©Frans Schellekens/Hollandse Hoogte

C'est l'anniversaire du décès de Michael Jackson, cet étrange artiste au talent exceptionnel qui aura marqué la pop music. Une occasion de retracer le parcours posthume de cette fabuleuse machine à sous.

Son talent n’était un mystère pour personne, mais sa vie a connu quelques épisodes très controversés. Quant à son compte en banque, on découvre rapidement, après sa mort, qu’il est dans le rouge très vif. Michael Jackson est, en effet, à la tête de 500 millions de dollars de dettes, selon le "Wall Street Journal". Des dettes importantes que sa fin de carrière n’aura pas su rembourser. Mais une fois l'artiste passé dans l’au-delà, les gestionnaires de fortunes et les exécuteurs testamentaires remettront les comptes de l’artiste dans le droit chemin.

• Son héritage

Parmi tous les investissements qu’a réalisés Michael Jackson au long de sa carrière, l’un d’eux représente aujourd’hui 1 milliard de dollars. Il s’agit des droits d’auteurs sur les oeuvres du célèbre groupe britannique, les Beatles.

Par ailleurs, son célèbre ranch du Nevada, acheté en 1998 pour 17,8 millions de dollars, en vaut aujourd’hui 100 millions. A tout cela s’ajoutent bien entendu les ventes de ses disques qui se sont envolées depuis sa mort. En à peine 6 mois (ceux suivant le jour de sa mort), 8,6 millions d’albums ont été vendus à travers le monde.

Sa carrière posthume

Depuis que l’icône pop nous a quittés, l’industrie musicale et le merchandising s’en donnent à cœur joie. Trois albums posthumes, un documentaire sorti en salles, un DVD, deux spectacles à son effigie et même un hologramme plus vrai que nature. Depuis qu’il est parti, Michael Jackson n’a jamais été aussi présent. Son premier album posthume, "This is it", reprend les morceaux que la star aurait dû interpréter lors de sa dernière tournée, annulée suite à son décès. Il s’agit de titres connus et de deux inédits. En seulement deux semaines, l’album se vend à 1 million d’exemplaires. En 2010, un deuxième album est produit, intitulé "Michael". Il sera très critiqué, malgré le succès des ventes. Certains douteront, en effet, de l’authenticité de la voix du chanteur.

Finalement, en mai 2014, le troisième album post-mortem de la star sort. Il entre directement à la première place dans les charts britanniques et, lors des Billboard Music Awards à Las vegas, le 18 mai dernier, Michael Jackson fait une apparition sous la forme d’un hologramme. De quoi booster les ventes de son dernier album. L’assemblée, très émue, retrouve son idole durant 4 minutes, le faux-vrai Michael interprétera une chanson de l’album Xscape, "Slave to the Rythm".

Le mort le plus rentable...

Selon le classement du magazine américain "Forbes", Michael Jackson est la célébrité morte qui a rapporté le plus d'argent entre juin 2012 et juin 2013 avec 160 millions de dollars.

En cinq ans, c’est la troisième fois que le chanteur occupe la première place. Entre 2009 et 2010, il avait empoché 275 millions de dollars et, l’année suivante, 175. Entre 2011 et 2012, Elizabeth Taylor, alors fraîchement décédée, avait détrôné le King. Vivant, Bambi n’était peut-être pas l’artiste le plus rentable, du fait de ses dépenses excessives, mais on peut dire que, mort, son immortel succès fait le bonheur de ses héritiers.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés