Publicité
Publicité

Spectacle | La magie des "Limbes" - Note de 5/5

©Etienne Saglio

>Aux Halles de Schaerbeek, les 6 et 7/11, et au festival Impact, au Théâtre de Liège, le 10/11.

"Les Limbes"

Cote: 5/5

De et par Étienne Saglio. Création Lumière: Elsa Revol.

"On m’avait déconseillé de parler de la mort. Mais il ne faut jamais écouter les conseils des institutions culturelles!" Avec 150 représentations à son actif depuis 2014, l’illusionniste français Étienne Saglio savoure le succès des "Limbes" qui n’en continuent pas moins d’évoluer avec la technologie. Les fantômes de plastic qui accompagnent son personnage dans sa traversée des enfers ne seront plus cantonnés à la scène, mais se baladeront aussi au-dessus du public. Des drones télécommandés? Probablement, mais on n’en saura rien. Un magicien ne livre jamais ses tours sans risquer de perdre… sa magie.

"Les Limbes" - le teaser

Son spectacle, que nous avons pu voir à Mons en 2017, brille d’ailleurs par sa sobriété et par la puissance directe de ses tableaux. On se croirait même dans une toile de Georges de La Tour ou du Caravage une fois plongé dans le noir absolu et tout entier focalisé sur l’artiste, habillé de velours carmin, son double en clair-obscur dans les bras. Cette marionnette s’anime et renvoie au spectateur toute la gamme des émotions que peut éprouver un être humain avant de rendre son dernier souffle.

"La finalité, c’est l’émotion", revendique d’ailleurs l’artiste, avouant travailler à l’instinct. Il a déjà évoqué "La porte des enfers", le roman de Laurent Gaudé, qui campe un jeune Napolitain de 6 ans, tué par une balle perdue dans une fusillade, et dont la mère, ivre de chagrin, charge son mari de ramener leur fils à la vie. Après avoir choisi le "Stabat Mater" et le "Nisi Dominus" de Vivaldi (dans la sublime version de Carlos Mena), il a fini par se souvenir que c’était la musique qu’un grand-oncle passait à tue-tête pour réveiller la famille en vacances… Mais tout cela n’est jamais cité littéralement.

Interview d'Etienne Saglio: comment naissent "Les Limbes"?

"Tout cela vient du ventre", renchérit Saglio. Et il ne reste plus au spectateur qu’à se lover dans la douceur onirique de ses tableaux et à vivre ses tours de passe-passe technologiques comme autant d’expressions de la beauté. Sans jamais se poser la question fatidique: "Mais comment fait-il?" Magique! X.F.

Aux Halles de Schaerbeekles 6 et 7/11, et au festival Impact, au Théâtre de Liègele 10/11.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés