Une brève histoire du XXe siècle

©Alice Piemme

Pour tenter la gageure de raconter l’histoire du XXe siècle en une heure et vingt minutes (environ), Virginie Thirion a puisé dans des extraits du texte de Patrick Ourednik publié en 2001.

Elle s’est attachée à suivre plusieurs axes qui se croisent parfois: la place de la femme dans le siècle, le mythe d’une aube nouvelle, l’échec des grands mouvements politiques ou encore les grands traumatismes qui ont émaillé le siècle le plus meurtrier (jusqu’ici, le XXIe siècle n’est pas fini…).

Jusqu’au 31 octobre au Théâtre les Tanneurs à Bruxelles

02 512 17 84

www.lestanneurs.be

Pour commencer, il faut trancher dans les débats entre historiens qui ont chacun une idée quant au véritable début du XXe siècle. La guerre de 14-18, la première à impliquer tant de monde. Ou plus tôt, la révolution industrielle, voire la découverte que l’homme descend du singe. Le texte ne tranche pas mais se nourrit du débat ("pour les communistes, l’homme est un singe qui a commencé à travailler") et des nombreuses contradictions que recèle l’histoire du XXe siècle. Les faits, historiques et sociologiques, se télescopent dans un texte "à la fois sérieux et pas sérieux", selon les mots de Virginie Thirion.

©Alice Piemme

On apprend ainsi, pêle-mêle, que la plus grande invention du XXe siècle a été la contraception, que le papier hygiénique détachable, imaginé par un papetier suisse en 1901, est une invention discrète et efficace, que le sexe est devenu plus important que la religion, que le siècle a vu l’émergence de l’ère culturelle de l’objet jetable. Le texte aborde également les catastrophes naturelles, les guerres et d’autres événements moins tragiques et moins sérieux.

Seule en scène (à l’exception de son chien), Anne-Marie Loop, enjouée et énergique, sert un texte rythmé, souvent cocasse voire franchement drôle, parfois cynique, mais là c’est l’époque qui veut cela. Un autre regard, pertinent, sur l’Histoire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés