Le président français Paul Doumer est assassiné

Le 7 mai 1932, la nouvelle de l'assassinat du président de la République Paul Doumer provoque un choc. Son assassin est un exilé russe, Paul Gorgulov.

Le 7 mai 1932, Paris se réveille sous le choc. Paul Doumer, quatorzième président de la Troisième République, vient d’être tué. Il avait 75 ans et avait été élu pour la première fois un an auparavant (le 13 mai 1931). La veille, alors qu’il sortait d’une réunion de l’Association des écrivains anciens combattants, un exilé russe vivant en France, Paul Gorgulov, l’a abattu de plusieurs balles.

Arrêté, jugé et guillotiné, Gorgulov n’a jamais livré son secret. Certains y ont vu un complot dans la mesure où l’assassinat a été commis entre les deux tours des législatives. Mais l’explication la plus probable est que le président Doumer a été victime d’un déséquilibré.

Paul Doumer a été le seul président français victime d’un attentat au cours du vingtième siècle. Professeur de mathématiques, journaliste, gouverneur de l’Indochine française et ministre des Finances, il est avant tout resté populaire pour avoir perdu quatre de ses huit enfants pendant la grande guerre.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés