Le salazarisme, les années sombres du Portugal

Nommé premier ministre en 1932, Antonio de Oliveira Salazar dirige le Portugal d'une main de fer via le parti unique Union nationale.

Professeur d’économie à l’université de Coimbra, Antonio de Oliveira Salazar est ministre des Finances du Portugal en 1928 et redresse en un an une situation catastrophique. Premier ministre en 1932, il étend peu à peu son autorité.

En 1933, une nouvelle Constitution lui accorde les pleins pouvoirs. Nationaliste, fervent catholique et anti-communiste, il dirige le pays d’une main de fer via le parti unique Union nationale. Il appuie le combat de Franco pendant la guerre d’Espagne mais essaie tant bien que mal de se montrer neutre au cours de la Seconde Guerre mondiale. Sa dictature se maintient après la guerre. Il lutte alors pour le maintien des colonies portugaises, à contre-courant des idées occidentales. Il est destitué en 1968 après une hémorragie cérébrale et décède en 1970 à 81 ans.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés