Le mariage entre AB InBev et SABMiller a une date

©Bloomberg

Le 10 octobre prochain, les deux groupes brassicoles ne formeront plus qu'une seule entité. Celle-ci sera cotée à Bruxelles dès le lendemain. Mais avant cela, le 28 septembre, les actionnaires d'AB InBev et SABMiller tiendront une dernière assemblée générale pour approuver le mariage.

Le 29 juillet dernier, le conseil d'administration de SABMiller a réaffirmé qu'il recommandait l'offre de rachat formulée par AB InBev , levant alors les derniers doutes "post-brexit" qui planaient encore sur l'union entre les deux brasseurs. Le même jour, la Chine donnait également son feu vert au projet de fusion pour conclure la transaction tournant autour des 97 milliards d'euros. Il restait alors à fixer l'agenda de la fusion. C'est désormais chose faite.

Ce lundi, les deux groupes ont apporté plus de détails quant au calendrier des festivités. Sauf rebondissement de dernière minute, la fusion sera effective le 10 octobre 2016.

Avant cela, AB InBev publiera ce mardi les termes du contrat. Les 22 et 26 aoûts prochains les actionnaires des deux groupes recevront plus de détails sur les modalités de la transaction.

AG des actionnaires le 28 septembre

Les actionnaires des deux géants de la bière AB InBev et SABMiller se réuniront chacun de leur côté le 28 septembre pour se prononcer sur la dernière offre d'acquisition du premier sur le second.

Le groupe basé à Londres a expliqué dans un communiqué qu'après la publication des termes complets de la fusion dès mardi, et diverses autres procédures, les actionnaires des deux groupes seront appelés à donner leur feu vert à cette opération gigantesque fin septembre. Ils devront étudier la dernière offre du numéro un du secteur, le belgo-brésilien AB InBev (marques Corona, Stella Artois, Leffe et Budweiser, entre autres), présentée comme finale, pour acquérir le numéro deux planétaire SABMiller (propriétaire de la tchèque Pilsner Urquell ou encore de l'italienne Peroni).

Enfin, l'offre belge sera ouverte le 7 octobre et refermée le même jour. L'entité fusionnée sera ensuite cotée le 11 octobre à la Bourse de Bruxelles et des cotations secondaires seront effectives à Johannesburg, , où SABMiller tient ses origines, et à Mexico. Le nouveau holding Newbelco, qui absorbera AB InBev, sera également coté à New York.

Les deux partenaires s'étaient mis d'accord à l'automne dernier sur les termes financiers de l'opération, mais les conditions ont changé après le vote britannique en faveur du Brexit, qui a fait plonger la valeur de la livre sterling. L'offre acceptée cet automne par SABMiller portait sur 44 livres pour chacune de ses actions et AB InBev a depuis légèrement rehaussé son offre, à 45 livres par action, valorisant sa cible autour de 79 milliards de livres (environ 97 milliards d'euros).



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés