Arrestations en Allemagne de personnes liées aux attentats de Paris

©AFP

Trois migrants syriens ont été arrêtés en Allemagne pour appartenance présumée à l'EI. De source ministérielle, on apprend qu'ils auraient un lien avec les attentats de Paris.

La police allemande a arrêté trois Syriens soupçonnés d'avoir été envoyés en Allemagne par l'organisation djihadiste Etat islamique (EI), rapportent les procureurs. Le ministre allemand de l'Intérieur évoque un lien avec les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Il affirme qu'il s'agit d'une "possible cellule dormante".

Thomas de Maiziere ©AFP

"L'état actuel des investigations de la police criminelle fédérale indique des liens avec les assaillants de Paris de novembre 2015", a dit Thomas de Maizière, précisant que les trois suspects, arrivés l'an dernier dans le pays lors de l'afflux de demandeurs d'asile, avaient obtenu leurs papiers d'identité auprès des mêmes groupes que les tueurs du 13 novembre. Jusqu'à présent il n'y aucune indication qu'une planification concrète en vue d'un attentat était en cours. Dès lors, il pourrait s'agir d'une cellule dormante", poursuit-il.

Les trois individus, âgés de 17 à 26 ans, ont été envoyés en Allemagne en novembre 2015 "soit pour mener à bien une mission sur laquelle ils avaient reçu des informations, soit pour attendre des instructions", a expliqué le parquet fédéral de Karlsruhe, sans pouvoir dire où un attentat aurait pu être commis. 

Les arrestations ont eu lieu dans le Schleswig-Holstein, Land du nord de l'Allemagne qui jouxte le Danemark. "Aucun ordre de mission n'a été retrouvé à ce stade de l'enquête", a ajouté le parquet de Karlsruhe après l'arrestation du trio syrien par les forces spéciales, appuyées par 200 policiers. 

Un suspect, identifié comme étant Mahir Al-H., est devenu membre de l'EI en septembre 2015 et a reçu un entraînement au maniement des armes et des explosifs à Raqqa, en Syrie. Le mois suivant, lui et les deux autres suspects, Mohamed A. Et Ibrahim M., se sont entendus avec un responsable de l'EI chargé des opérations et attentats en dehors du territoire de l'Etat islamique, et se sont rendus en Europe, ajoute le parquet. Ils sont arrivés en Allemagne via la Turquie et la Grèce, à la mi-novembre 2015, au temps fort de la crise migratoire

Selon le ministre allemand, les trois hommes étaient sous surveillance depuis des mois et à aucun moment "n'ont représenté un danger". Il n'a pas pu dire avec certitude si les suspects étaient réellement Syriens, relevant que dans leurs "documents de voyage il est écrit qu'ils sont Syriens".  Tous ont été interpellés dans des foyers d'accueil de demandeurs d'asile.

L'Allemagne a accueilli sur son territoire, l'an dernier, plus d'un million de migrants et réfugiés venus, pour l'essentiel, du Moyen-Orient et d'Afrique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect