analyse

D'où viennent les chiffres de Jan Jambon?

©Photo News

En pleine Commission de la Chambre, le ministre de l'Intérieur avance que énormément de tweets de soutien à l'Etat islamique sont envoyés depuis la Belgique. Info ou intox?

"La Belgique est le 3ème pays au monde d'où partent le plus de tweets de soutien à l'Etat islamique après le Qatar et le Pakistan." C'est notamment avec cette phrase que Jan Jambon, le ministre de l'Intérieur a essayé de noyer le poisson en Commission de la Chambre. Il avait été invité par l'opposition pour s'expliquer suite à ses propos comme quoi "une partie significative de la communauté musulmane" avait célébré les attentats de Bruxelles "en dansant". Et pour le coup, il a réussi, à noyer le poisson. Les regards sont maintenant tournés vers cette citation interpellante. 

D'où ça vient?

Le ministre se base sans doute sur une étude publiée par The Guardian en novembre 2014 qui positionne la Belgique comme le troisième pays au monde qui envoie le plus de tweets supportant l'Etat islamique.

©Mediafin

L'info a été reprise par Die Welt un an plus tard et a fait se dresser les cheveux sur la tête de Nicolas Vanderbiest, assistant à l'UCL qui analyse notamment la réputation de l'Etat islamique sur Twitter. Sur son blog, il retrace la provenance de ces chiffres loufoques et nous donne un coup de pouce pour les comprendre.

Pourquoi ça ne tient pas la route?

1. Les membres de l'État islamique peuvent facilement mentir sur leur position géographique en choisissant un autre pays/fuseau horaire. Les tweets envoyé "de Belgique" peuvent l'avoir été en vrai de Syrie ou d'Arabie Saoudite.

2. L'étude d'origine de Jonathan Morgan - qui a l'air de tenir la route - n'est pas arrivée aux mêmes résultats. La Belgique ne figure même pas dans le top 10.

©Brookings Institute

3. Mais le Guardian se base sur des chiffres issus de chercheurs italiens non fiables, estime Nicolas Vanderbiest. Ces "académiques italiens" ont positionné la Belgique en troisième position en ne se basant que sur les mots-clés ISIS, EI et autres - comprenez des tweets qui parlent de l'État islamique sans supporter le groupe terrorisme pour autant!

Bref, ils n'ont pas l'air vraiment vérifiés vos chiffres, monsieur Jambon. Dès lors, que doit-on penser du reste de votre intervention à la Chambre?

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect