Publicité
Publicité
interview

"On ne peut pas garder 500 militaires dans les rues"

Après des mois de retard, le gouvernement tente de faire atterrir le plan stratégique de la Défense. Il y a urgence, car l’armée, après des années d’économies, est confrontée à de nouvelles menaces. Le point au sein de la composante Terre avec son patron, le général major Jean-Paul Deconinck.