Publicité

ING met l'un de ses deux quartiers généraux bruxellois en vente

Les bureaux d'ING du Cours Saint-Michel à Etterbeek. ©BELGA

Nouveau coup dur pour le personnel d'ING le jour de l'entame de négociations tendues: la direction veut vendre son plus gros immeuble de bureaux bruxellois.

On en sait un peu plus aujourd’hui sur les velléités de la direction générale d’ING concernant le futur de son parc immobilier bruxellois. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les choses se font sous le couvert de la discrétion, climat social oblige.

60.000 m²
Le direction d'ING veut se séparer de ses bureaux du Cours Saint-Michel qui s'étendent sur 60.000 m².

Pour rappel, ING Belgique est aujourd’hui propriétaire de plus de 100.000 m² de surfaces de bureaux, réparties entre les sièges de l’avenue Marnix (40.000 m²), à Bruxelles, et du Cours Saint-Michel (60.000 m² hors sol et autant en sous-sol) à Etterbeek. Vu les mesures de réduction du personnel annoncées (condamnant 3.158 emplois à terme, dont 1.700 licenciements), revendre un des deux sites tombe aujourd’hui sous le sens. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’immeuble est sur le marché, selon un courtier que nous avons contacté: "ING nous a déjà convoqués il y a trois, quatre ans pour sélectionner les agences mandatées pour mettre l’immeuble sur le marché et voir s’il y avait preneur, notamment du côté de la Commission européenne", explique-t-il.

Alors qu'ING Belgique a annoncé la suppression de 3.150 équivalents temps plein d'ici 2021 et que les négociations ont longtemps patiné, la direction a organisé deux journées intensives de discussions. Ces mercredi et jeudi, direction et syndicats entreront réellement dans le vif du sujet.

-> Lire ici: "C'est parti pour les négociations"

Cours Saint-Michel plutôt que Marnix

Contrairement à ce qui se dessinait l’an dernier, c’est donc l’immeuble du Cours Saint-Michel, le plus spacieux, et non celui de l’avenue Marnix qui a été remis sur le marché il y a quelques semaines, via mandat à deux courtiers de la place.

Ce qui étonne, c’est la manière de procéder de la direction, une fois encore. Contactée, celle-ci se refuse à tout commentaire ciblé, précisant juste "analyser toutes les options possibles afin de gérer les bâtiments en tenant compte des besoins actuels et futurs".

"ING nous a déjà convoqués il y a trois, quatre ans pour sélectionner les agences mandatées pour mettre l’immeuble sur le marché et voir s’il y avait preneur, notamment du côté de la Commission européenne." Un courtier

Du côté des représentants syndicaux, on dit n’être au courant de rien, ce qui ne devrait pas améliorer le dialogue avec la direction alors même que débutent les négociations sociales. Dans le cadre de la Loi Renault en effet, cette dernière est contrainte d’informer les représentants du personnel de toute mesure prise le concernant directement.

Or le site discrètement mis en vente regroupe près de 4.000 membres du personnel à l’avenir bien incertain. L’annonce de la mise en vente sera à n’en pas douter un nouveau coup de massue pour ceux-ci.

Emblématique d’une époque

Le complexe de bureaux concerné est un petit village dans la ville, logé non loin de la gare de Mérode, entre les rues Père De Deken, de la Grande Haie, de la Gare et le pont Fernand Demany. Construit en forme de U selon les plans de l’architecte Stapels sur la base d’un permis de bâtir obtenu en 1986, il domine le quartier sur onze niveaux.

Sa façade en pierre et simili-pierre est de style brutaliste. Vu son âge, l’offre devrait davantage intéresser un promoteur ou un investisseur qu’un occupant final. Un des intérêts de cet actif, outre sa localisation idéale proche des transports en commun et des commerces, est sans doute son gabarit d’un seul tenant et son offre de parking en sous-sol.

Pour les commerçants du quartier, la présence du personnel d’ING dans ces murs est une aubaine. À terme, si une rénovation lourde est programmée, elle prendra des mois voire des années. Des dégâts collatéraux sont donc à prévoir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés