BNP Paribas débarque dans les librairies

©AFP

La banque française rachète le Compte-Nickel, un service de compte bancaire simplifié et sans condition de revenus accessible auprès des buralistes. BNP Paribas complète ainsi son attirail de solutions dédiées aux nouveaux usages bancaires.

Deux semaines après avoir présenté son plan stratégique pour l'horizon 2020, BNP Paribas passe à l'acte. L'établissement bancaire vient d'acquérir 95% du capital de Financière des Paiements Électroniques (FPE), société qui propose depuis 2014 le service Compte-Nickel, un compte bancaire commercialisé en France par les buralistes.

540.000
Compte-Nickel, qui détient plus de 540.000 comptes ouverts en trois ans, estime que cette nouvelle alliance avec BNP Paribas constitue "la seconde phase de sa croissance", visant à accélérer la conquête de nouveaux clients, avec un objectif de deux millions de comptes en 2020.

Cette opération colle parfaitement aux nouvelles ambitions de la plus grande banque de France confrontée à l'arrivée de concurrents agressifs dans le secteur de la banque mobile. BNP Paribas estime qu'elle disposera avec Compte-Nickel, aux côtés de Hello bank!, de l'offre numérique de sa banque de détail et de son réseau d'agences (en cure d’amincissement), "d'un ensemble complet de solutions adaptées aux besoins des différentes clientèles".

Les modalités de la transaction envisagée n'ont pas été précisées. Selon BFM Business, le montant de l'opération oscille entre 200 et 250 millions d'euros, une fourchette que Ryad Boulanouar, président d'honneur de FPE, n'a pas démenti lors d'une interview accordée à la radio.

 

Comment fonctionne le Compte-Nickel?

Compte-Nickel n'est disponible que pour les clients français. C'est un service en temps réel de compte bancaire ouvert à tous, sans condition de revenus, de dépôts ou de patrimoine, et sans possibilité de découvert ni de crédit. La particularité de ce compte bancaire est qu'il s'ouvre chez un buraliste agréé par la Banque de France. Il donne droit à son détenteur à un espace Internet pour suivre ses opérations, une MasterCard internationale, ainsi qu'à un Relevé d'identité bancaire (RIB) pour domicilier ses revenus, recevoir et émettre des virements sur son compte et enregistrer des prélèvements.

La formule de base, qui comprend notamment sa gestion par internet, des notifications par SMS, les virements et les prélèvements, coûte 20 euros par an, auxquels s'ajoutent des frais en cas de dépôt ou de retrait d'espèces. Initialement proposé à une clientèle majeure, il s'est ouvert fin 2015 aux 12-18 ans.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés