Publicité
Publicité

Le Belge épargne à perte

Pour l'économiste Eric Dor, la fluctuation des taux enregistrée depuis 2008 représente un manque à gagner cumulé de 78,2 milliards d'euros pour les ménages belges.