Le Fédéral a choisi les banques qui accompagneront l'IPO de Belfius

©Photo News

Citigroup, JPMorgan, Merrill Lynch et UBS ont été désignées par le gouvernement pour accompagner l'entrée en Bourse de la banque Belfius.

Le gouvernement fédéral a désigné quatre banques pour accompagner l'entrée en Bourse de Belfius, a-t-on affirmé mardi soir au cabinet du ministre des Finances, Johan Van Overtveldt. Parmi les banques sélectionnées, trois américaines (Citigroup, JPMorgan, Merrill Lynch) et une suisse (UBS). Des banques belges seront également mandatées dans un second temps afin de cibler les investisseurs locaux.

En principe, Belfius apparaîtra sur les lignes de cotation d'Euronext Bruxelles au printemps 2018. On s'attend à ce qu'un tiers environ du capital de Belfius soit coté, ce qui pourrait rapporter jusqu'à 3 milliards à l'État étant donné que la banque est évaluée entre 7 et 9 milliards d'euros. Une partie de la somme issue de cette IPO (400 millions) servirait à dédommager les coopérateurs lésés d'Arco, le reste à réduire la dette publique.

L’État ayant racheté Dexia Banque Belgique, l’ancien Crédit Communal, pour 4 milliards d’euros en 2011, cette opération devrait mener à une plus-value pour l'État, d'autant plus qu'il pourra encore compter sur un dividende important. L'année passée, le dividende payés par Belfius s'élevait à 225 millions d'euros.

"L’Etat n’a pas vocation à rester banquier. Je le dis depuis le début. On doit avoir une plus-value sur la revente d’actions via l’entrée en Bourse mais on doit garder une maîtrise du dividende", a affirmé le vice-Premier ministre Didier Reynders début octobre.

→ (Re)lire l'interview de Didier Reynders

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content