Une décision sur l'IPO de Belfius d'ici la mi-septembre

Le gouvernement Michel prendra d’ici la mi-septembre sa décision définitive quant à l’introduction en Bourse de Belfius.

Si le gouvernement donne son feu vert, la banque publique entrera en Bourse fin octobre ou début novembre. Mais rien n’est encore plié. "Les conditions de marché ne sont pas optimales", indique une source du gouvernement. La situation sur les marchés financiers est incertaine en raison des remous observés en Turquie. Les actions des banques européennes les plus importantes ont accusé le coup ces dernières semaines.

Les conditions sur les marchés se sont dégradées en raison de la crise en Turquie, ce qui rend plus risquée l’entrée en Bourse de Belfius.

Faire entrer une banque en Bourse dans ces circonstances est risqué pour le gouvernement. Que se passera-t-il si aucune plus-value substantielle n’est enregistrée par le gouvernement? Ou si l’action chute en Bourse après son introduction? Le gouvernement devra alors s’expliquer auprès de tous les bons pères de famille qui auront acheté des actions. Le 7 septembre, le gouvernement se penchera pour la première fois en comité restreint (kern) sur l’entrée en Bourse de Belfius.

Sans IPO, pas d’argent pour les coopérateurs d’Arco. Il est fort peu probable, dans ce cas, que le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters accepte d’honorer les accords en rapport avec le jobsdeal.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content