"2019, l'année de la percée de l'action Biocartis"

©Biocartis

Dans une note publiée début de semaine, Berenberg se montre particulièrement optimiste pour l'avenir de Biocartis. La journée investisseurs prévue le 28 février prochain devrait être un catalyseur clé.

"Alors que 2018 a été un point d'inflexion pour la société, nous pensons que 2019 sera un point d'inflexion pour l'action". Le moins que l'on puisse dire, c'est que Biocartis   a tapé dans l'oeil de Berenberg. La banque d'investissement allemande a publié un rapport dithyrambique d'une vingtaine de pages sur ce spécialiste belge du diagnostic. "Nous pensons que Biocartis possède une myriade de moteurs de croissance qui commencent tous à s'accélérer à l'unisson: pénétration du marché américain, partenariats bien établis, entrée sur le marché chinois via une coentreprise et un nombre croissant de tests", résument ses analystes. Logiquement, leur recommandation reste à "acheter" avec un objectif de cours à 16,50 euros.

"Biocartis devrait atteindre la rentabilité d'ici 2021"
Berenberg

Dans leur note, ils reviennent notamment sur le rapport publié par Biocartis la semaine dernière. Ils estiment que l'élément clé de la mise à jour fut l'annonce de l'installation de 326 nouveaux mini-laboratoires Idylla en 2018, ce qui est nettement plus qu'attendu par la société (300) ou le consensus en milieu d'année (270). "L’écosystème des laboratoires installés a atteint une masse critique. De nouveaux tests et une expansion géographique devraient permettre une croissance rapide", juge Berenberg. Le broker table sur une croissance moyenne des revenus de 35% par an entre 2019 et 2025. Ce qui devrait "amener la société à la rentabilité d'ici 2021".

"Un acteur international du diagnostic"

Berenberg souligne également la transformation de Biocartis sous l'impulsion de son nouveau CEO Herman Verrelst. "Nous pensons que sa vision et son orientation commerciale ont amené la société à franchir un point d'inflexion: à savoir la transformation d'une société européenne de R&D en un acteur international du diagnostic", écrivent ses analystes. Ils rappellent qu'en l'espace d'une courte année, l'entreprise a eu un impactif significatif sur le marché américain, est entrée sur les marchés chinois et japonais, a finalisé une ligne de production entièrement automatique ,etc. "Nous pensons que cet impressionnant track record 2018 a été négligé dans un marché par ailleurs turbulent".

C'est pourquoi ils invitent les investisseurs à reconsidérer ces réalisations avant le Capital Markets Day (CMD) prévu le 28 février prochain. Selon eux, cette journée "devrait être un catalyseur essentiel pour l'action, car de nouvelles prévisions y seront dévoilées".

Le miracle biotech va-t-il continuer?

2018 a été une année record pour les investissements dans les biotechs belges. Mais resterons-nous longtemps des champions mondiaux? Quels sont les prochains Mithra, argenx, Galapagos? Notre enseignement est-il suffisant pour affronter les futurs défis? Quelles sont les astuces à connaître avant d’investir dans ce secteur? Le point dans notre dossier en ligne.

"L’écosystème des laboratoires installés a atteint une masse critique. De nouveaux tests et une expansion géographique devraient permettre une croissance rapide.

Lire également

Publicité
Publicité