Galapagos: objectif mi-2018 pour la mucoviscidose

©BELGAIMAGE

La biotech Galapagos testera la première dose de sa trithérapie sur un patient atteint de mucoviscidose au cours du premier trimestre 2018. Les résultats sont attendus pour la mi-2018.

Galapagos a fait le point dans un communiqué très technique sur l’avancée de ses recherches dans la fibrose kystique, une maladie plus connue sous le nom de mucoviscidose.

La biotech signale avoir lancé, dans ce cadre, trois nouveaux essais cliniques dont un a déclenché un paiement d’étape de 10 millions de dollars. Elle publie également les résultats positifs de son essai "Flamingo" en phase II et espère pouvoir publier des données sur sa trithérapie à la mi-2018. La première dose sera en effet testée sur un patient cours du premier trimestre.

Avec la collaboration d’AbbVie, Galapagos affirme être en phase avec son planning pour la mise au point de cette trithérapie qui vise 90% des patients qui souffrent d’une mucoviscidose avec la mutation de classe II.

Cette déclaration n’est pas anodine dans la mesure où cette combinaison de trois médicaments est très attendue par le marché. Vertex , le concurrent de Galapagos dans ce domaine a déjà creusé l’écart avec, à l’heure actuelle, quatre thérapies combinées en essai clinique de phase II.

Vertex a l’intention de lancer, au cours du premier semestre, au moins un essai de phase III. Ce qui fait dire au broker Jefferies que Galapagos et AbbVie accusent un retard de deux ans. Mais pour son analyste, cela ne constitue pas pour autant un obstacle étant donné que les médecins et les assureurs santé devraient accueillir les bras ouverts une seconde offre de trithérapie concurrente.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content