1

OPA sur Ablynx: la guerre des chiffres a commencé

©BELGA

Petit temps mort ce mercredi après les refus apposés par Ablynx aux offres de Novo Nordisk. Chacun fait ses calculs alors que d'autres prédateurs pourraient sortir du bois.

Maintenant que l’euphorie retombe quelque peu autour de l’action Ablynx qui a bondi de 65% en deux séances, on y voit un peu plus clair dans les ambitions de Novo Nordisk et de sa cible. Et on entend un peu partout les calculettes crépiter. La guerre des chiffres a commencé.

Objectif de cours de 40 euros

La messe est loin d’être dite. Spécialisé dans le diabète, le Danois a besoin de se diversifier. Il veut négocier et laisse la porte ouverte à une révision de son offre. Mais Ablynx n’entend pas brader son indépendance et tous les efforts fournis jusqu’ici. Si le "capla" dont le potentiel de marché vient d’être opportunément revu à la hausse de 40% à 1,2 milliard d’euros par son CEO, il ne constitue pas le seul nanobody du portefeuille d’Ablynx. Le plus avancé oui, mais pas le seul. Et de loin. En se basant sur ce chiffre de 1,2 milliard et sur l’acquisition de tous les actifs d’Ablynx, les analystes de KBC Securities ont relevé leur objectif de cours à 40 euros.

10,6 milliards €
Ablynx
Selon son CEO, Ablynx dispose d'un potentiel de 10,6 milliards d'euros sous la forme de paiements d'étape et de royalties.

Lors d’un congrès qui se tenait lundi aux Etats-Unis, Edwin Moses, le patron d’Ablynx a précisé que sa société menait actuellement 45 programmes de recherche et qu’elle comptait une trentaine de partenariats. "Cela nous donne une perspective de 10,6 milliards d’euros en paiements d’étape et en royalties".

Novartis, Merck et Sanofi

Le profil très varié d’Ablynx et sa plateforme technologique pourraient aiguiser d’autres appétits. Plusieurs grands noms de la pharma sont cités dans les notes d’analystes. Degroof Petercam (objectif de cours de 32,5 euros) pointe Merck ou Sanofi avec lesquelles Ablynx collabore déjà. Le nom de Sanofi revient également chez le broker Bryan Garnier qui mentionne aussi Novartis. Pour lui, l’intégration de la biotech belge dans un géant de la pharma la valoriserait à 3,1 milliards d’euros soit 37 euros par action.

Et pourquoi pas une offre conjointe, Novo Nordisk reprenant le "capla" et son allié, le solde des activités d’Ablynx? Ou, alors, Ablynx ne pourrait céder que ce traitement qui vise actuellement une maladie sanguine rare et poursuivrait le développement de ses autres autres programmes...

Pour l’heure, le marché parie clairement sur une offre supérieure à la deuxième formulée de 30,5 euros par Novo Nordisk. Le temps de finir cet article et le titre repartait de l’avant à 35,60 euros (+1,7%).

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content