Voici pourquoi Mithra a chuté de 25% en quelques jours

©AP

Depuis le début du mois d’octobre, l’action Mithra est sous pression au point d’avoir perdu un quart de sa valeur. Depuis son plus haut historique touché en mai, la chute atteint 40%.

Les temps sont durs, ces derniers jours, pour l’action Mithra en Bourse. Après avoir connu un premier semestre pétaradant au cours duquel l’action a plus que triplé passant de 10 euros à 37 euros, le titre subit une importante pression vendeuse depuis le début du mois d’octobre.

En quelques séances, le spécialiste wallon de la santé féminine a perdu un quart de sa valeur. Ce mardi matin, l’action a chuté de plus de 9% à 22,45 euros avant d’effacer une partie de ses pertes. Depuis le plus haut historique de 37,45 euros atteint au mois de mai, la chute atteint 40%!

Tout se passe très bien chez Mithra et notre avenir reste très prometteur .
François
Fornieri

Les actionnaires ont-ils des raisons de s’inquiéter pour l’avenir immédiat du producteur de la pilule contraceptive Estelle? Pas si l’on en croit les analystes de KBC Securities et de Degroof Petercam. Pour elles, la cause de cette chute est à mettre sur le compte de la Bourse en général et du recul des biotechs en particulier.

Tout va très bien

François Fornieri, le CEO de Mithra abonde dans le même sens. "Cette année n’a pas été bonne pour la Bourse. Des gens prennent leur bénéfice et des fonds sortent une fois un certain niveau atteint. Tout se passe très bien chez Mithra et notre avenir reste très prometteur" nous-a-t-il assuré. Un communiqué "corporate" sera d’ailleurs publié demain à ce propos, a-t-il ajouté.

On se souviendra qu’en septembre dernier Mithra a annoncé un accord de licence et d’approvisionnement pour la commercialisation de l’Estelle en Europe et en Russie avec la société hongroise Gedeon Richter. Ce contrat qualifié du "plus important de l’histoire de Mithra" par son CEO prévoit, entre autres, le paiement d’une avance de 35 millions d’euros et des paiements d’étape additionnels pouvant atteindre 20 millions d’euros.

Evolution du cours Mithra

Aux Etats-Unis, l’essai clinique de phase III sera terminé le 3 novembre nous a précisé François Fornieri. Une cinquantaine de patients doivent encore être testés sur un total de 4.000 que comprenaient les essais en Europe, Russie et Etats-Unis. Plusieurs candidats se sont déjà manifestés pour la commercialisation aux USA, a indiqué le CEO.

Les résultats de cet essai seront communiqués au cours du premier trimestre 2019.

Analystes sereins

Comme on l’a vu, ce décrochage en Bourse n’alarme pas non plus les analystes. Ils n’ont d’ailleurs pas modifié leur point de vue sur la valeur. Trois d’entre eux (dont KBC) recommandent un achat et un autre, Degroof Petercam, conseille de la conserver. L’objectif de cours moyen s’élève à 36,50 euros, soit un potentiel de hausse de plus de 60% par rapport au cours plancher de ce jour.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content