Argenx conclut un accord avec Halozyme Therapeutics

©Thomas De Boever

Argenx pourra utiliser la technologie du groupe américain qui facilite les injections sous-cutanées et permet aussi de passer de l'administration intraveineuse en administration sous-cutanée pour certains produits.

Argenx et Halozyme Therapeutics ont conclu un accord de collaboration et de licence permettant au premier d’utiliser la technologie du second. Argenx pourra ainsi développer des formules sous-cutanées pour ses produits actuels et à venir dont son produit-phare, l’efgartigimod ( ARGX-113).

Baptisée Enhanze, la technologie d’Halozyme permet de réduire les limites traditionnelles du volume qui peut être administré de façon sous-cutanée (juste en dessous de la peau) ainsi que le nombre d’injections. Certains produits qui sont administrés en intraveineuse peuvent même l’être simplement sous la peau.

Grâce à Enhanze, Argenx espère écourter le temps d’administration de ses médicaments, celui des praticiens de la santé et offrir plus de flexibilité et de confort pour les patients.

Selon les termes de cet accord, Argenx paiera un acompte de 30 millions de dollars à Halozyme et 10 millions de dollars par produit testé. Le groupe américain pourra recevoir un montant maximal de 160 millions de dollars en fonction de certains critères. Il percevra également des royalties sur les ventes des produits commercialisés.

"Nous pensons qu'en offrant des formulations à la fois intraveineuses et sous-cutanées, nous avons la possibilité d’attirer les préférences des patients pour toutes les indications de notre portefeuille d'efgartigimod” a souligné Keith Woods, le directeur opérationnel (COO) d’Argenx dans un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité