Asit Biotech lève 12 millions d'euros

©Jonas Roosens

La biotech bruxelloise a récolté 12 millions d'euros via un placement privé d'obligations convertibles. Sa cotation en Bourse reprendra demain à 9h.

Asit Biotech  a annoncé ce mercredi avoir levé 12 millions d'euros auprès des investisseurs institutionnels, via un placement privé d’obligations convertibles de premier rang non garanties. "Les montants levés seront prioritairement alloués au financement de notre 2ème étude de phase III avec notre produit candidat leader, gp-ASIT+™, dans l’allergie aux pollens de graminées, qui devrait être conduite pendant la saison pollinique 2019", a expliqué son CEO Thierry Legon.

Les fonds restants serviront au développement des autres produits de la société, hdm-ASIT+ (allergie aux acarniens) et pnt-ASIT+ (allergie à l'arachide), ainsi qu'à la recherche de nouveaux candidats cliniques pour la plateforme.

On se souviendra que cette biotech spécialisée dans le traitement des allergies via l’immunothérapie a lancé, au début de cette année, une augmentation de capital en deux tranches lui ayant permis, jusqu’ici, de lever 13,9 millions d’euros. Les 3 millions d’actions émises à cette occasion au prix unitaire de 3,83 euros sont assorties, chacune, de deux warrants.

Chacun d’eux permettra de souscrire à une nouvelle action, toujours au même prix. Le premier warrant est arrivé à échéance le 30 juin 2018 et l’autre y arrivera le 31 décembre 2019. Le second warrant ne pourra être exercé que si le premier l’a été auparavant. Si l'ensemble de ces warrants sont exercés, Asit Biotech pourra lever un montant maximal de 34,5 millions d'euros avec cette augmentation de capital. A la date d'expiration du premier warrant, le titre se négociait à 3,64 euros.

Il y a deux semaines environ, Asit Biotech a annoncé avoir sélectionné un nouveau produit candidat hdm-Asit+ pour le traitement de l’allergie aux acariens. La biotech dispose désormais d’un portefeuille de trois produits sélectionnés sur la base de la plateforme Asit+ pour les allergies avec les plus fortes prévalences: la rhinite allergique aux pollens de graminées, l’allergie à l’arachide et l’allergie aux acariens.

Le produit le plus avancé est le gp-Asit+, visant les pollens et qui est au stade de la phase III. Les autorités sanitaires allemandes ont demandé en juin 2017 une étude pivot de confirmation des résultats détaillés de cette phase III avant d’examiner une demande de mise sur le marché. Une nouvelle phase III doit être lancée au 4e trimestre de cette année.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content