Biocartis se lance en Chine avec un partenaire local

©Biocartis

La biotech Biocartis a conclu une co-entreprise avec le Chinois Wondfo pour commercialiser son mini-labo, l'Idylla, et ses cartouches de diagnostic axées sur le cancer.

La biotech Biocartis spécialisée dans le diagnostic moléculaire a trouvé un partenaire pour s'attaquer au marché chinois.

La société malinoise a conclu un accord avec Wondfo, un leader du diagnostic en Chine, pour la constitution d’une co-entreprise. L'accord porte sur la commercialisation de l’Idylla, le mini-labo de Biocartis, et est focalisé sur l’oncologie.

Le marché chinois du diagnostic moléculaire est l’un de ceux qui connaît la croissance la plus rapide dans le monde et devrait atteindre une valeur totale de 1,5 milliard de dollars en 2022, signale Biocartis dans un communiqué. Le développement de ce marché est soutenu, entre autres, par un incidence croissante du cancer en Chine avec 4 millions de cas diagnostiqués en 2015.

Les activités initiales de ce joint-venture seront focalisées sur la production locale, la commercialisation et l’enregistrement auprès des autorités chinoises des produits existants de l’Idylla axés sur le cancer. Il s’agira ensuite de développer de nouvelles cartouches de diagnostic en fonction des besoins spécifiques du marché chinois.

La co-entreprise, qui sera détenue à hauteur de 50% par chacun des deux partenaires, va acquérir auprès de Biocartis une licence pour le mini-labo Idylla. Les deux parties apporteront également des fonds à hauteur de 14 millions d’euros en plusieurs tranches. Les autres aspects financiers de cet accord n'ont pas été dévoilés. 

Lire également

Publicité
Publicité