Bone Therapeutics franchit une nouvelle étape, le titre grimpe

©RV DOC

Spécialisée dans la thérapie cellulaire osseuse, le biotech wallonne Bone Therapeutics a dévoilé, ce vendredi, des résultats positifs pour l'essai clinique de l'ALLOB un traitement potentiel pour les fractures avec retard de consolidation.

La société de biotechnologie wallonne Bone Therapeutics a fait état ce vendredi de résultats positifs pour son produit ALLOB qui vise le traitement de fractures avec retard de consolidation.

Au terme de la phase I/IIa d’un essai clinique de ce traitement potentiel basé sur la thérapie cellulaire allogénique, tous les patients ont atteint le critère d’évaluation principal. Ce dernier visait l’efficacité et la sécurité de l’ALLOB. Dans les premiers échanges, l'action bondissait de 10,5% à 10,28 euros.

Au total, 21 patients avec une fracture dont la consolidation n’a pas été atteinte entre trois et sept mois, ont reçu une administration unique d’ALLOB par voie percutanée directement à l’endroit de la fracture, avant de compléter la période de suivi de 6 mois.

Globalement, le produit ALLOB a été bien toléré et son profil de sécurité est ressorti similaire à celui observé lors de l’analyse intermédiaire, rapportée le 20 septembre 2017 signale Bone Therapeutics dans un communiqué.

La biotech établie à Gosselies a également développé un processus de production optimisé pour ALLOB qui, selon elle, apportera des améliorations déterminantes en termes d’uniformité de production, de passage de la production à une plus grande échelle, de coûts de production et de facilité d’utilisation.

"Les nouvelles avancées positives dans le développement clinique d’ALLOB, mises en évidence par les résultats publiés aujourd’hui, ouvrent la voie à la prochaine étape de développement" a précisé Thomas Lienard, le directeur général de Bone Therapeutics.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content