Bone Therapeutics négocie avec des Russes

©Bone Therapeutics

Bone Therapeutics envisage de collaborer avec le groupe russe Pharmastandard. Ce dernier pourrait également participer à une éventuelle levée de fonds de la biotech.

La biotech belge Bone Therapeutics spécialisée dans la thérapie cellulaire osseuse a l’intention de conclure une collaboration avec Cellthera Pharm. Filiale du premier producteur pharmaceutique russe Pharmastandard, cette dernière est également focalisée sur la thérapie cellulaire comme Bone. La collaboration envisagée porterait donc sur ce genre d’approche appliquée à l’orthopédie et aux maladies osseuses.

Les sociétés évalueront la pertinence d’un accord de licence potentiel de la plateforme de thérapie cellulaire de Bone Therapeutics à Cellthera, en Fédération de Russie et dans la communauté des états indépendants (CEI). L’accord pourrait porter sur PREOB dans l’ostéonécrose non-traumatique de la hanche et sur ALLOB dans les fractures avec retard de consolidation. Ce projet reste à ce stade soumis à des discussions supplémentaires et à des procédures de due diligence explique Bone dans un communiqué. Aucune garantie ne peut ainsi être donnée quant à sa réalisation effective.

Levée de fonds

Par ailleurs, Pharmstandard International, une filiale détenue à 100% par Pharmstandard, JSC, a exprimé son intention de participer à une future levée de fonds de Bone Therapeutics, si une telle levée de fonds devait avoir lieu. Signalons, à ce propos, que les caisses de la société seront vides dans le courant du 2e trimestre 2018. Elle a clairement annoncé sa volonté, ces derniers temps, de faire un appel au marché mais on ne sait pas encore quelle forme il prendra, si sur quel montant il portera.

La biotech rappelle qu’elle dispose actuellement de deux produits de thérapie cellulaire en cours de développement clinique (le PREOB et l’ALLOB) dans trois indications du domaine de l’orthopédie et des maladies osseuses.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés