Celyad va accélérer le développement de son produit phare

©Celyad

Après de nouveaux résultats encourageants du CYAD-01 dans le traitement des indications hématologiques, Celyad a décidé d'accélérer son développement clinique.

La biotech belge Celyad spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T signale que son candidat principal, le CYAD-01, continue de démontrer une activité clinique encourageante dans l'étude de phase 1 "Think" avec une réponse complète observée chez un patient atteint du syndrome myélodysplasique (MDS).

Un deuxième patient atteint de leucémie myéloïde aiguë récidivante ou réfractaire (LMA r/r) a connu une stabilisation de la maladie après le premier cycle du CYAD-01. Les deux patients devraient recevoir un deuxième cycle de traitement. D'autres résultats de l'étude de phase 1 "Think" devraient être annoncés au cours du premier semestre 2019, précise Celyad.

"Nous sommes encouragés par les données cliniques observées avec CYAD-01 dans le traitement des indications hématologiques", a indiqué Christian Homsy, le CEO de Celyad dans un communiqué. "Par conséquent, nous accélérons le programme de développement clinique du CYAD-01 pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë récurrente/réfractaire ou du syndrome myélodysplasique en vue d’un essai de phase 2."

Voici les étapes importantes que Celyad compte franchir en 2019:

  • Rapporter des données supplémentaires pour CYAD-01 dans l'étude de phase 1 "Think" chez des patients atteints de LMA r/r ou de MDS;
  • Compléter le recrutement et communiquer les données initiales de l'étude à doses croissantes de phase 1 "Deplethink", qui évalue CYAD-01 avec de la chimiothérapie de pré-conditionnement chez des patients atteints de LMA r/r ou de MDS;
  • Accélérer la stratégie de développement et l’approche réglementaire du CYAD-01 pour le traitement des patients atteints de LMA ou de MDS, incluant le début d'un essai clinique de phase 2;
  • Présenter des données précliniques in vivo pour notre plateforme exclusive allogénique ShRNA et soumettre une demande d’IND ("Investigational New Drug") pour ce programme;
  • Poursuivre l'évaluation du potentiel des thérapies CAR-T NKG2D autologues et allogéniques de nouvelle génération pour le traitement des tumeurs solides.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité